PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
cfpt 0074 - Problème de salaires au CFPT: Le Dg dément et s'explique

Problème de salaires au CFPT: Le Dg dément et s’explique

Le Directeur du Centre de Formation Professionnel et Technique (CFPT), a nié tout problème lié aux salaires de certains enseignants dans l’établissement qu’il dirige. Cela fait suite aux allégations selon lesquelles « des professeurs seraient restés deux mois » sans percevoir leurs dus.

Justification

C’est d’un revers de la main que Babacar Seck a balayé les informations relayées dans la presse. Et dire qu’il ne s’agit pas d’un problème de salaires. Selon le Directeur du Centre de Formation Professionnel et Technique (CFPT), les enseignants en question sont des fonctionnaires payés régulièrement par la fonction publique.

Heures supplémentaires

Tout est lié aux heures supplémentaires, si l’on en croit Babacar Seck. En effet, des cours de formation payants et des réunions sont dispensés au Centre de Formation Professionnel et Technique (CFPT). « Dans le règlement financier, tout professeur ayant rempli les 23 heures de l’Etat, peut dispenser 17 heures de plus« , dit-il, indiquant qu’ils seront payés pour ce service. Selon le directeur Seck, un document a été mis à la disposition des ayants droits pour enregistrer les heures supplémentaires selon l’organisation donnée par l’établissement.

Rapport

Ce document constitue la principale pomme de discorde entre les enseignants et l’administration du CFPT. Au total, quarante six (46) s’étaient engagés dans les activités de formation payantes et autres. Mais à l’arrivée, explique Babacar Seck sur les ondes de Rfm, « huit (8) n’ont pas accepté de présenter le rapport arguant qu’ils ont fait leur travail. Ils revendiquent ainsi une indemnisation. Mais nous, poursuit-il, nous disons que le payement doit s’effectuer par pièce comptable ».

Saems

Face à ce tollé, le ton est monté d’un cran du coté du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire (Saems). Saourou Séne de rappeler qu’ils ont interpellé le ministre de l’enseignement technique pour « prôner une rencontre en vain« . « Jusqu’au moment où je vous parle, ces enseignants n’ont pas perçu leurs salaires. Ce que nous n’accepterons pas« , a martelé le secrétaire général ajoutant que si l’administration veut le bras de fer, elle l’aura. Saourou Séne et Cie n’exclut pas de bloquer les portes de l’école.

Babacar Cfpt
Annonces

Un commentaire

Racine Kane

Comment peut on regler des problemes ..en va t en guerre!!!!
Toijours des menaces…..sans chercher le vrai probeme et d en parler..

Publier un commentaire