Double nationalité: « Élargir la loi aux ministres et ambassadeurs », pour Mouhamadou Mansour Seck

Le général Mouhamadou Mansour Seck s’invite au débat sur la double nationalité. L’invité du  »Grand jury » ce dimanche sur la Rfm estime que cette interdiction ne doit pas être limitée aux candidats à la Présidence. Aussi pense-t-il que cette loi doit être élargie aux ministres, aux ambassadeurs, aux députés et autres fonctionnaires.

« Quand il eu l’indépendance, on a écrit à l’état-major pour être uniquement sénégalais. . Le général de Gaulle a dit que les Etats ont des intérêts mais pas des amis.  A mon avis, un chef d’Etat, un ministre, un ambassadeur, un député, un fonctionnaire ne devraient avoir qu’une nationalité. C’est ce qui se fait dans la plupart des pays démocratiques. Parce qu’il y a des conflits d’intérêts possibles. Il faut savoir ce que l’on est, l’identification est importante. Ceux qui représentent l’Etat doivent avoir une seule nationalité », a éclairé l’officier général sénégalais ayant exercé les fonctions de chef d’Etat-Major général des Armées (Cemga).

 

1 COMMENTAIRE
  • abdoul sy

    Un point de vue appréciable et juste. L’idée mérite d’être élevée.

Publiez un commentaire