Annonces
» » » » » Traque aux « rebelles incontrôlés »: Des...

Traque aux « rebelles incontrôlés »: Des tirs à l’Arme lourde sur Niassya et environs…

L’Armée nationale poursuit les opérations de ratissage. Ziguinchor est survolée par les hélicoptères pour mettre la main sur cette bande armée qui a tué samedi 13 coupeurs de bois dans la forêt de Boffa. Ce lundi, des détonations d’armes lourdes sont entendues jusque dans la capitale du Sud.

Dans certaines écoles, non loin du champ des opérations, les élèves ont été contraints de rentrer chez eux pour se mettre à l’abri.

Une situation qui rappelle un 26 décembre 1983 où Ziguinchor avait été envahie tôt le matin par des rebelles sortis de la forêt de Djibélor, avec en première ligne des femmes du Bois sacré, célébrant l’an 1 de la rébellion. Parce que, un an auparavant, le  18 décembre, ces indépendantistes étaient parvenus à hisser un drapeau blanc à la Gouvernance.

Mais le commandant de la zone militaire numéro 5, Khar Diouf,  a tenu à calmer les populations: «Les opérations de ratissage suivent leur cours normal. Et, il n’y a pas de raison de paniquer. Tout se passera bien».

Cette grande offensive de l’Armée coïncide avec la déclaration des cadres casamançais qui disent être prêts à démasquer les commanditaires de cette barbarie. Selon Atépa et Cie, ces derniers sont connus de tous, mais ils semble être intouchables… Même si leurs propos sont édulcorés par Abdou Elinkine Diatta, secrétaire général du Mfdc, portant la parole du maquis, il n’en demeure pas moins que des « rebelles incontrôlés » du maquis sont à l’origine de cette tuerie.

Ces opérations de ratissages surviennent également au moment où les familles enterrent leurs morts. Au moment où Daouda dit Vieux Manga a été porté disparu.

Annonces

11 commentaires

  • adeane
    9 janvier 2018 9 h 07 min

    Arretez de tromper le President les gens ne travaillent pas ;autyorites administratifs ,militaires et c’est eux qui vendent la drogue et trafique le bois . m onsieur le president on vous trompe.

  • MNS
    9 janvier 2018 10 h 08 min

    ADEANE vous avez les preuves de vos allégations? Respect

  • Thierno Mbengue
    9 janvier 2018 10 h 11 min

    Felicitations a nos diambaars.il faut ratisser le terain.

  • kannman
    9 janvier 2018 10 h 34 min

    Que continue le nettoiement absolue

  • Mola Badji
    9 janvier 2018 11 h 06 min

    Il faut tout d’abord securiser nos frontières

  • Mola Badji
    9 janvier 2018 11 h 07 min

    Il faut tout d’abord sécuriser nos frontière c gens sont des bandits

  • ODIN Ragnarock
    9 janvier 2018 11 h 27 min

    Ya toujours eu la paix ses gens n’ont qu’à respecter les autres ne toucher pas à leurs forêt arrêter de couper le bois

  • papa seyni camara
    9 janvier 2018 12 h 00 min

    Attention à ce que vous dites C’est Bouroufaye au lieu de Boffa. Les rebelles ont envahi la ville de Ziguinchor le 18 Décembre 1983 un jour de Dimanche

  • papa seyni camara
    9 janvier 2018 12 h 04 min

    le 06 Décembre 1983 ils avaient tués des gendarmes conduits par le lieutenant GADIO à Diabir dans la périphérie Ouest de Ziguinchor

  • sadio
    9 janvier 2018 12 h 29 min

    Courrage nos soldat

  • Sow mérien
    10 janvier 2018 7 h 13 min

    Qu’ils tuent tous les rebelles sans état d’âme, et surtout commencer par les porte-parole du MFDC.Comment négocier avec des séparatistes? Le Sénégal est une et indivisible.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone