BRVM-10 183,30 -0,04 BRVM-C 191,61 -0,45 Dernière mise à jour : Mercredi, 26 septembre, 2018 - 13:00

BOA SN

0,00

SONATEL

0,02

TOTAL SN

-1,89
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 28° cloudy-day
Annonces

Borofaye – Atépa n’attend que le Procureur pour « mouiller » les…

Atepa, borofaye, dénonciation

En conférence de presse ce lundi, Pierre Atépa Goudiaby n’est pas prêt à lâcher le morceau et n’attend que le feu vert du Procureur pour dénoncer les auteurs du carnage. 

A l’en croire,  « le vrai problème de la Casamance, c’est le pillage organisé de la forêt. Il faut arrêter cette mafia qui n’a rien à voir avec la crise. Si elle venait à être démantelée, la crise en Casamance serait résolue. Il faut poursuivre les commanditaires de ces pillages jusqu’à leur dernier retranchement.

Si le Procureur nous interpelle, nous lui donnerons les noms des commanditaires de la mafia. Il y’en a même certains qui vivent en banlieue dakaroise », fulmine l’artichecte.

 

Annonces
Annonces

21 commentaires

  • DIOLA
    8 janvier 2018 23 h 14 min

    DU COURAGE LE COLLECTIF PEUT PORTER PLAINTE AU NOM DE LA CASAMANCE .
    NOUS SOMMES TOUS DERRIERE VOUS .
    ALLER LA CASAMANCE ET VIVE LE SENEGAL UNI

  • Haim
    9 janvier 2018 0 h 45 min

    Mettez un titre complet « Atepa n’attend que procureur pour mouiller les trafiquants de bois. »
    On s’en fout des trafiquants de bois L’urgence c’est de traquer ces rebelles qui ont froidement assassinés des innocents… La coupe illicite de bois ne peut servir de prétexte à ces criminels; l’invoquer meme est une forme de complicité.

  • bamalado17@gmail.com
    9 janvier 2018 0 h 46 min

    Toute les façons l’armée est mieux placée pour régler le problème d’ici 72 heures

  • fafa
    9 janvier 2018 7 h 15 min

    Maylene niou diam mayaleko domous Casamance. Li yeupe pour lane. Afrque li motakh dou développé. Nioune la rek. Aaah Mbass waye

  • Le samaritain
    9 janvier 2018 7 h 23 min

    Pourquoi attendre l’interpellation du procureur? Les criminels doivent être dénoncés tout de suite et écroués à perpétuité.Il ne doit pas avoir de compromis.Il faut y mettre de la volonté.

  • ngokou
    9 janvier 2018 8 h 06 min

    3 e pourvoyeur de troupes en Afrique et 7 e mondial le Sénégal donne l’impression d’être un colosse aux pieds d’argile. C’est bien d’exhiber de nouvelles armes le 4 avril mais il faut pouvoir s’en servir.Loccasion est là pour montrer qui nous sommes et en finir avec ces barbares qui savent qu’ils ne seront jamais indépendants.Le pays restera uni.

  • ngokou
    9 janvier 2018 8 h 17 min

    Atepa connaissant déjà les auteurs du crime , le problème semble a moitié réglé s’il dit vrai bien sûr.

  • Sénégalais
    9 janvier 2018 8 h 58 min

    vous n’avez rien compris ! c lui même atepa le halife des maçons au Sénégal qui a sacrifié ces jeunes gens! Sa méthode est habituelle et connue… imbécile

  • Ndiayes
    9 janvier 2018 9 h 23 min

    Atepa normalement doit etre convoqué en premier chez le procureur
    Du moment qu’il connait les commanditaires et encore son devoir de citoyen a t il dit aux autorites immediatement les commanditaires
    Je pose une question aux juristes de l’attitude de Atepa suite a sa declaration sur le plan judiciaire

  • Le sage
    9 janvier 2018 12 h 07 min

    Attention au règlement de compte. Une repression non bien réfléchie pourrait mener vers une reprise de la guerre. Les progrès réalisés sont à préservés. Du courage Mr le président Sall et nos compatriotes du MFDC.

  • Aminata Samb
    9 janvier 2018 12 h 20 min

    Il faut laisser la justice faire son travail au lieu de se deguiser en enquêteurs dans quel pays nous sommes pour que des personnes quelque que soit leur importance simmicent dans des affaires criminelles pour divulguer des noms coupables c’est tellement simpliste alors qu’on les meilleurs policiers d’Afrique.

  • L N Diatta
    9 janvier 2018 14 h 36 min

    S’il n’étais pas engagé pour la paix dans notre terroir il n’allait pas réagir. Les autorités doivent tenir en compte ses propos et accompagnés le collectif des cadres dans sa mission pour notre paix et sécurité en Casa

  • Bodian
    9 janvier 2018 14 h 41 min

    Il est seulement malheureux parce qu’il investit dans ce casamance natal et il n y aura jamais de paix

  • Mandaw
    9 janvier 2018 14 h 45 min

    Atepa ne m’intéresse pas mais ces idées oui j’ai lu son livre OSER c’est un homme qui a 71 bientôt la retraite et le Sénégal risque de voire ces idées mourir. Il faut s’associer avec lui pour tout gouvernement du Sénégal qui inspire aller de l’avant.

  • Bachir
    9 janvier 2018 15 h 21 min

    Je l’ai écouté ce matin il est sure de lui qu’on l’associe à l’enquêtes se sont nos frères qui ont étaient tués et il peut aider à ce que de tel acte soit éviter et déjouer avant que d’autres agissent.

  • NIANAMA BODIAN
    9 janvier 2018 16 h 10 min

    Je crois que le procureur ne lui demandera pas sans l’avis de ses collaborateur à savoir La gendarmerie, le gouverneur, le commandant et lui en question. jusqu’à preuve du contraire je l’ai accuse de complicité. ils sont tous des voleurs, ils profitentent tous de cette situation pour se faire de l’argent. Qui a démentit le Colonel ABDOUL AZIZ NDAW dans son Livre  » L’Honneur à la gendarmerie » le fait que le commandant Fall actuel général de la gendarmerie a éte cité dans une affaire de vols de bétail et coupe de bois et trafic dans le Bateau le jola avant son interdiction. ils sont tous responsables.

  • jojo
    9 janvier 2018 16 h 48 min

    ATEPA a raison l’exploitation de bois doit envoyé l’Etat a s’asseoir sur une même table avec les population pour trouver une solution durables à ce problème sinon il y aura d’actes beaucoup plus graves. Oui ATEPA nous étudiants casamansais sommes avec vous

  • Samba
    9 janvier 2018 19 h 01 min

    Depuis 30 ans le gouvernement a eu le temps d installer un camp militaire dans la forêt de la Casamance et connaître tous les coins de la forêt. On va pas au combat à demi mesure et espérer le gagner. Si l armée était forte les rebelles seraient les premiers a demander le dialogue,

  • Ben
    9 janvier 2018 19 h 24 min

    Pourquoi pas denoncer les coupeurs d’arbres?
    Le senegalais ne veut plus dire la vérité et ne veut pas qu’on le dit la vérité.
    Les jeunes disent qu’ils n’ont pas de travailler cause pour laquelle ils coupent les arbres en oubliant que grace a les arbres nous vivons. L e gouvernement doit donne du travaille á ces jeunes pour qu’ils laissent tranquillement les forêts Casamancçaise. Les gents de la casamance ont été averti et le Gouvernement même le sait

  • AAAA
    9 janvier 2018 20 h 38 min

    Atepa je vous prie de rendre l argent de l état le Sénégal est vachement pauvre cet argent est à la banque de
    Panama à Amérique centrale
    Vous devriez faire une fondation lutte contre la pauvreté et la faim
    Les sénégalais sont très fatigués
    Escroc voleur bandit
    17 milliards pour fabriquer un monument renaissance de la liberté à Ouakam
    Voleur 100% bandit
    C est un monument de francmacon
    Vous financez les rebelles
    Je vous prie d arreter la guerre
    ATEPA vit sur le dos de l état
    LA corniche ne vous appartient pas

  • sekou camara
    10 janvier 2018 20 h 31 min

    Humanoïde
    il est impératif de faire la lumière sur cette ténébreuse affaire et aucune piste ne devrait être écartée. Notre pays a suffisamment souffert de ce conflit absurde où des sénégalais tuent d’autres sénégalais. Quand est-ce que nous allons nous ressaisir et bâtir notre nation? La haine et la violence sont les fruits d’une barbarie innommable et indigne d’un pays qui a produit des hommes et des femmes de valeur tels Ahmadou Bamba, Léopold Senghor, cardinal Thiandoum, Cheickh Anta DIOP,Aline Sitoé Diatta.
    Il est grand temps de sortir de ce bourbier, de redonner espoir à notre jeunesse qui est pleine de vitalité afin d’assurer l’émergence véritable de notre cher SENEGAL.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *