Annonces
» » » Urgent-Carnage en Casamance: 13 jeunes abattus et...

Urgent-Carnage en Casamance: 13 jeunes abattus et 9 blessés, l’armée sur place

L’information vient d’être livrée par la radio Sud Fm dans son édition de 18 heures. 13 jeunes ont été abattus et 9 autres blessés dans une attaque attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), samedi après-midi à Boffa, dans le département de Ziguinchor. Les victimes dit-on étaient partis en brousse chercher du bois et auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l’armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC, mouvement combattant pour l’indépendance de la Casamance depuis 1982.
Les corps sans vie se trouvent à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor, où ont également été acheminés les neuf blessés graves pour des soins.

De nombreux parents se sont rendus dans l’établissement pour s’enquérir de la situation de leurs enfants. Plusieurs autorités locales, dont le maire de Boutoupa Camaracounda, ainsi que diverses autres personnalités sont également venues aux nouvelles.

Cette attaque survient au lendemain de la libération de deux combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) détenus dans un cantonnement militaire. Ils ont été libérés par l’Armée à la suite d’une médiation initiée par la communauté de Saint Egidio de Rome entre l’Etat du Sénégal et les combattants du MFDC.

Annonces

47 commentaires

  • zale fall
    6 janvier 2018 18 h 38 min

    Encore les rebelles nimporte quoi

  • Mame Mor Mbaye
    6 janvier 2018 18 h 40 min

    rip pour les morts

  • Sane
    6 janvier 2018 18 h 45 min

    Quelle information?

  • Ibou Coly
    6 janvier 2018 18 h 55 min

    Que la terre leurs soit légère. AMEN. ….

  • Lassana Badjinka
    6 janvier 2018 19 h 05 min

    Trés gravé

  • birane+fall
    6 janvier 2018 19 h 06 min

    Juska present les rebel tus gens c domange

  • Oumar Badji
    6 janvier 2018 19 h 19 min

    Paix à leurs âmes. Que la règne en Casamance

  • Tapha Mandiang
    6 janvier 2018 19 h 21 min

    Paix à leurs âmes que leurs soit légère et que dieu les accueille dans son paradis céleste Amin ,he ma casamance natal

  • Alioune Alioune
    6 janvier 2018 19 h 26 min

    Pour quoi les rebel toujour

  • charles
    6 janvier 2018 19 h 34 min

    CEUX QUI CHERCHENT DE L’ARGENT FERONT TOUT POUR CAPOTER LE PAIX.

  • Alain François ndiame
    6 janvier 2018 19 h 35 min

    C’est malheureux que ces gens recommencent à tuer des innocents comme ça. La Casamance n’a pas besoin de ça !!! Jusqu’à quand continueraient-ils à meurtrir les familles….

  • Alain+François+ndiame
    6 janvier 2018 19 h 36 min

    Paix à leurs âmes !!!

  • COUMBA Ndiaye
    6 janvier 2018 19 h 40 min

    DEPUTE COUMBA NDIAYE.C est tres grave encore des moths chez nous I armee relache deux fils at aussitot on decompte 13 morts.

  • Diambar
    6 janvier 2018 19 h 40 min

    Tant que larmee ne prendras pas sa responsabilite. Dohane ndeyou rebel yi .il yaura toujours cette situation de ni paix ni guerre. Arreter vos nogociation de merde.il faut que l etat sort les grands moyens.dohane ndeyou rebel yeup wah dji dieh.en casamance ya des zone tampons specifique aux rebels. C est pour cela il font le malin. Je suis ecoeure quoi.

  • Mouna
    6 janvier 2018 19 h 45 min

    Saleté de rebelles ?

  • ndiogou malick Kane
    6 janvier 2018 19 h 52 min

    En CASAMANCE il n’y a que des slogans pour la paix rien n’est règle de beaux discours seulement.

  • Massamba Gning
    6 janvier 2018 20 h 14 min

    C’est désolant

  • Massamba Gning
    6 janvier 2018 20 h 17 min

    Prônon la paix en Casamance

  • amademe
    6 janvier 2018 20 h 20 min

    Faut pas négocié avec avec eux sortez le grands moyens dem tegal sene ndaye bou bakh

  • Makadaam
    6 janvier 2018 20 h 38 min

    Leur atout c est la frontière.et puis ils ont tout sauf les nouvelles technologies.utiliser le drones pour le repérage et une missile commandée et finit la balade.

  • Alphonse Dasylva
    6 janvier 2018 20 h 43 min

    Triste nouvelle pour tout casamançais comme moi. Il faut la paix en Casamance pour son meilleur développement.

  • Birome
    6 janvier 2018 20 h 52 min

    Le président a commis l’erreur de leur tendre la main lors de son adresse du nouvel an alors qu’ils étaient dans l’oubli. Le mfdc est mort depuis le départ de Yaya diame. Il ne reste que des groupuscules de braqueurs qui profitent de l’occasion pour faire du chantage et se remplissent. Il faut de la fermeté, œil pour œil, dent pour dent. Il les exterminer. Pas de né gociation. Ce serait une grosse erreur.

  • Ismaila
    6 janvier 2018 21 h 43 min

    Tégal sénn ndéye les robels épui c tt

  • Ismaila
    6 janvier 2018 21 h 47 min

    Bombardé la zone écrgé.il faut kon soit foue pr régler 1bléme na tak 1bonne foi é c tt plus de négociation

  • Samane
    6 janvier 2018 22 h 06 min

    Ils attaquent d’innocents personnes qui ne leur ont rien fait , Mais tout ca cest a cause de ce masla Sénégalais , y’en a marre de ces salopris ces gens ne sont que des terrorists !!!! L’armée doit les réduire en cendre une bonne foi pour toute.

  • Ahmadou Bamba Cissè
    6 janvier 2018 22 h 21 min

    Zone tampon bordel de merde,progresser et exterminé moi ces mandits qui rien a faire que de tuer des fils de notre chère Casamance

  • mamadou ly
    6 janvier 2018 22 h 33 min

    casamance c est pas facile à règle

  • Mussa Cante
    6 janvier 2018 22 h 44 min

    Il seron jamais l’nudépandance ce sont des criminels.

  • dega
    6 janvier 2018 23 h 40 min

    Incompétence de nos gouvernements ce conflit devait être régler depuis belle lurette mais notre chér Mr émergence est plus nul de tous

  • Daouda Sarr
    6 janvier 2018 23 h 45 min

    Pourkw million de solutions. Depuis quand ce problème et rien n’est réglé. Réduisez cette zone en cendre avec de gros moyens et c’est fini.

  • Cheikh Malick ka
    6 janvier 2018 23 h 56 min

    Vous n’allez surement pas comprendre ce que je dis. Mais vous voyez ce qui arrive aux pays voisins ( du carnage chaque jour). C’est ca qui risque de venir au Senegal. Malheureusement, les gens n’y pensent même pas, car ils se dise <>.

  • Amadou Ndaw
    6 janvier 2018 23 h 58 min

    Que font nos soldats dans les casernes .au centre et au nord ya que la paix . Qu’ils occupent tt la frontière de naissa a asaraya .en passant par bafata camaracunda et brûler tt. Tue tt les chefs rébeles. Qu’il N y est plus de salif sadio ou autre. Ni de sante idiot

  • On ne négocie pas avec des rebelles.
    7 janvier 2018 0 h 01 min

    Ce sera éternellement comme ça tant que l’Etat refusera d’identifier les véritables manipulateurs connus de tous et qu’on continue à engraisser à coups de milliards. Tout le monde les connait alors occupons nous d’eux une fois pour toutes et on n’entendra plus parler de rebelles en Casamance. C’est une bien triste baffe à la joue de notre Président qui dans son discours de nouvel an parlait naïvement du retour de la Paix en Casamance. Arrêtons ces pseudo négociations à Rome ou ailleurs. Il est temps d’être résolument ferme.

  • Papi Basal
    7 janvier 2018 0 h 08 min

    Il faut pas se leurrer..c’est le président Sall lui même qui a attisé à nouveau ce triste conflit avec sa dernière allocution à la nation ou il fait la bêtise monumentale d’appeler ces rebelles vers des tables de négociation!

  • ANIFANE
    7 janvier 2018 1 h 02 min

    il n’est nul part affirmé que le mfdc est coupable. prions plutôt pour nos victimes. si vous êtes partisans de la paix, alors évitez de parler de massacre.

  • Bounama gueye
    7 janvier 2018 2 h 13 min

    Tant qu’il ya de beaux discours,il y aura sourdement de vrais dix coups. Pour dire les messages disant paix en casamance ou autre de ce genre ne règlent rien. Il y a anguille sous roche il faut le dire.

  • Dioni
    7 janvier 2018 4 h 50 min

    Dohane sene ndeye rek. Unique solution. Pas de negociation

  • Saliou
    7 janvier 2018 7 h 15 min

    Kone mi gui am beu legui boulene titeul Macky Waye mome tapette leu

  • Malick
    7 janvier 2018 7 h 18 min

    Pourkoi laisser les toubap nous Faire intermediare s il veule la paix qu il assi avec le gouverment e tout ce regle les toubap n aim pa la paix en afrique vous devrier deja tuer tous les chef re belle depui Lors

  • Milk
    7 janvier 2018 7 h 22 min

    Les militair d thies d dakar d kaolak d saint louis nont rien na Fair labA il faut les envoye tous dans la casamance metre plusieur CAmp militaire dans la foret j usqua la frontier avec la guinee Bissau

  • boye casa
    7 janvier 2018 8 h 46 min

    la grande question qui mérite d’être posée est celle de savoir pourquoi une paix impossible.

  • abdi drame
    7 janvier 2018 10 h 17 min

    Rip les morts vreman

  • Tidiane Thiabou Gassama
    7 janvier 2018 12 h 03 min

    Paix à leur âme

  • ibrahima badji Manga
    7 janvier 2018 13 h 47 min

    A nos mort que la terre de la verte Casamance leurs soient légère et que la paix regne ,triomphe parceque depuis 1982jusqu’a présent non stop sa soufis,car no prière ? 2018 soit meilleure que 2017

  • mafoudji
    8 janvier 2018 11 h 27 min

    C’est triste de voir ca

  • Jean Paul Dias: «Que l'Armée traque les auteurs de la tuerie de Boffa  jusqu'en Guinée-Bissau…»
    15 janvier 2018 8 h 39 min

    […] l’Armée sénégalaise traque les auteurs de la tuerie de Boffa jusqu’en Guinée-Bissau. C’est du moins l’avis de Jean Paul Dias qui […]

  • Ousmane Sonko: « J'ai très tôt alerté le Gouvernement de ce qui se passe en Casamance… »
    16 janvier 2018 8 h 50 min

    […] tuerie dans la forêt de Boffa s’est invitée mardi dans Rfm matin. L’invité Ousmane Sonko, après avoir condamné […]

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone