PUBLICITÉ

Manif devant les grilles du Palais: Les dessous de l’arrestation de Ardo (Senego TV)

Ardo Gningue a marqué de sa présence la marche du Collectif citoyen Noo Lank Noo Ban, ce vendredi. L’activiste qui a été récemment mis aux arrêts suite à un appel à une manifestation devant les grilles du Palais de la République est revenu sur les péripéties de sa garde à vue.

Les raisons d’une arrestation

Il ne nie pas les raisons pour lesquelles il tomba dans le grappin de la Division des investigations criminelles (Dic). L’appel à manifester devant les grilles du Palais présidentiel. Mais Ardo Gningue semble avoir quelques remords. « 
La DIC est venue me chercher, parce qu’elle a constaté que j’ai fait une infraction suite à la vidéo que j’ai postée pour appeler à une manifestation devant les grilles du Palais
« , a déclaré l’activiste.

Article 80…

Ardo Gningue a manifesté son courroux d’avoir été poursuivi en raison de l’article 80. Un instrument, déclare-t-il, mis en place pour accuser les activistes de terrorisme. « C’est d’ailleurs pourquoi Guy Marius Sagna est dans les liens de la détention. Ce que nous déplorons« , dit-il.

Arrestation

C’est à la cité religieuse de Tivaouane que Ardo Gningue a été arrêté. Mais déplore l’activiste, les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) l’ont humilié devant sa famille.

 

 

Ardo Gningue Manif
whatsapp 571
Annonces

Publier un commentaire