Annonces
» » » « Si on parle autant de dialogue politique au...

« Si on parle autant de dialogue politique au Sénégal, parce que nous ne sommes pas une démocratie »

Jean Charles Biagui, docteur en science politique à l’Ucad, décortique le concept de dialogue politique. Pour souligner en dernière instance que le Sénégal n’est pas une démocratie…

Le dialogue politique s’ouvre ce mardi 21 novembre à dakar à l’appel du président Macky Sall. Lesquelles concertations sont d’ailleurs boycottées par l’opposition significative.

Expliquant le concept de dialogue politique, le Dr Jean Charles Biagui soulignera sur la Rfm que «parler de dialogue politique n’a véritablement pas de sens dans le cadre d’une démocratie libérale effective. Ici, le dialogue s’impose aux acteurs. Ils n’ont pas besoin de discuter sur l’opportunité de dialoguer ».

Au Sénégal par contre, soutient-il, « nous sommes dans le cadre d’une démocratie procédurale, une démocratie électorale. Nous sommes dans le cadre mixte d’une semi démocratie. Dans les pays africains où on insiste sur le dialogue politique, c’est parce qu’il y a crise. C’est surprenant qu’au Sénégal qu’on insiste sur cette question de dialogue politique. Cela veut dire que nous ne sommes pas une démocratie ».

Et quid des préalables posés par l’opposition significative?  « Oui la politique est faite de contestations, de négociations, c’est dans l’ordre normal des choses. C’est naturel, c’est une stratégie politique qu’on peut comprendre. Un acteur politique a sa propre rationalité… », coupe net le Dr Biagui.

Et naturellement au regard du niveau de notre démocratie, « les discussions vont tourner autour du processus électoral. Tout tourne autour des élections. On ne discute pas autour des politiques publiques, la politique désastreuse de la santé, l’éducation. Tout ça ne fait pas l’objet de débats ».

Annonces

2 commentaires

  • aminata.samb
    20 novembre 2017 14 h 12 min

    C’est la vérité

  • Karim Danfakha
    20 novembre 2017 14 h 23 min

    C’est la quintessence du sujet :l’election

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *