Présidentielle : Mame Boye Diao soumet sa requête au Conseil constitutionnel avec des documents et clés USB

Le 26 février 2024, El Hadji Mamadou DIAO dit Mame Boye Diao, candidat à l’élection présidentielle sénégalaise prévue initialement pour le 25 février 2024, a déposé une requête auprès du Conseil constitutionnel, présidé par Maître Ousmane BA, chef du greffe. Cette démarche vise à adresser une carence de la part du Président de la République concernant la fixation de la nouvelle date de l’élection présidentielle, suite à une décision du Conseil constitutionnel.

Mame Boye Diao a exprimé sa préoccupation, déclarant vouloir « déposer une requête aux fins de constater et de remédier à la carence du Président de la République qui s’abstient de fixer la date de l’élection présidentielle en refusant ainsi de donner plein effet à la décision du Conseil constitutionnel nº 1/C/2024 du 15 février 2024 ». Cette déclaration souligne la demande d’action pour respecter le verdict du Conseil, qui avait annulé un décret présidentiel et une loi visant à reporter l’élection.

La requête, enregistrée sous le numéro 45/E/24, s’appuie sur plusieurs documents, dont des communiqués de presse et une liste de membres d’ARR SUNU ELECTION, un groupe probablement impliqué dans la surveillance ou l’organisation des élections. Mame Boye Diao a également fourni une clé USB, dont le contenu n’a pas été précisé dans le document.

Ce dépôt fait suite à une série d’événements juridiques et politiques, notamment l’annulation par le Conseil constitutionnel d’un décret et d’une loi qui auraient prolongé le mandat du président actuel et reporté l’élection présidentielle au 15 décembre 2024. Le Conseil a déclaré ces actes contraires à la Constitution et a souligné l’impossibilité matérielle de tenir l’élection à la date initialement prévue, tout en insistant sur la nécessité de fixer une nouvelle date « dans les meilleurs délais ».

18 COMMENTAIRES
  • laurent le vrai

    Un vrai bouffon d arriviste.

  • PATRIOTE

    LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MACKY SALL S EST SACRIFIE LE FAIT DE NE PAS FOUTRE EN PRISON SES COMPAGNONS . AUJOURD HUI IL PAYE PAR DES TRAHISONS

    • Diallo

      De vrais ingrats traitres de ce pays

    • Clever

      Ha ha ha ! La prison, toujours la prison. Votre tour viendra inchaallah bande de nervis.

  • Diallo

    Allez regler vos problemes au dialogue pas de probleme indivuduel seront regles seuls les problemes acceptes par les responssables du pays qui sont chez le president

    • Thiam

      Des crimes ne se règlent pas au dialogue mais en justice.

  • goudiaby

    mbaammm deugueu moyy nii, motakhe senegalais yii warrraa yèwwou sènnn interreŕ rèkk mollènnn niorr,je prefferre que larmèe prend le pouvoire come ca niou noppallou si politiciens

  • Toure alioune

    Vous etes vous même en contradiction avec le conseil constitutionnel qui instruit au president MACKY de choisir une date dans de meilleurs delais qui vous a conviè a un dialogue a ce sujet . Moi je ne sais pas ce que vous voulez.

  • Marc

    Mame Boye Diao est entrain de faire un travail que tout sénégalais doit magnifier

    • laurent

      Et c’est quoi ce travail s il te plait selon toi? Ce gars est un rigolo imbu de sa personne. Un arriviste tout court.

  • Aminata Ndiaye

    Nous félicitons grandement Mame Boye Diao

  • Mballo

    Nous magnifions le travail que vous faites.
    Cela prouve encore que c’est dans le sens du devenir du Sénégal. Pour le Sénégal qui vient

  • Balde

    MBD2024 rekk ya gnou doy
    Të yagui koy dieuffë

  • Diao

    Sa liguëy rafëtna
    💜💛💜💛💜💛💜❣💜

  • Mancabou

    Yaw rekk
    Sunu profil
    Dokhalal
    💜💛💜💛💜

  • Mendy

    💪💪💪💪💛💜💛💜💛💜💛Mame Boye Diao
    5e président

  • khadija fall

    mame boye le choix du peuple

  • Sako

    décidément au Sénégal le ridicule ne tue pas ce gars est vrai traître wayé dinaco guiss

Publiez un commentaire