Pape Diouf aux supporters des Lions : «Il faut faire le deuil de la génération 2002»
PUBLICITÉ

Pape Diouf aux supporters des Lions : «Il faut faire le deuil de la génération 2002»

 «L’Equipe nationale connaît le début d’un nouveau cycle. Il faut accepter de faire définitivement le deuil de cette génération qui nous a apporté beaucoup de satisfaction», a dit Pape Diouf, parrain de la 4ème édition de Sargal Foot Pro prévue vendredi à l’hôtel King Fahd de Dakar.

Selon l’ancien président de l’Om de 2005 à 2009, le temps est venu de penser à la reconstruction. «C’est ce qui explique ces sautes d’humeur, ces résultats contradictoires, en dents de scie», a-t-il affirmé, dans une interview exclusive avec l’Aps. «Et ce manque de constance est la marque des équipes en phase de reconstruction», a-t-il dit, appelant les autorités du football, notamment la Fédération sénégalaise de football (Fsf), à accepter de faire le dos rond et comprendre qu’il n’y a pas de pérennité dans la performance.
«C’est l’histoire du football qui veut qu’il n’y a pas de pérennité dans la performance, il y a des moments de folie, de bons résultats et parfois, il faut accepter de faire le dos rond, repartir et reconstruire», a-t-il ajouté. «C’est à cette période que se situe l’Equipe nationale actuellement», a-t-il souligné, avant d’appeler la Fsf à accepter d’apporter pierre après pierre pour remettre en place l’édifice.

Avec Aps

PUBLICITÉ