PUBLICITÉ

Oxfam/homosexualité : “le Sénégal doit être prêt à payer le prix”

Le licenciement de Elimane Kane par l’Ong internationale Oxfam continue de susciter toujours des réactions. La dernière en date est du leader du mouvement politique, Alliance Générationnelle pour les Intérêts de la République (Agir), Thierno Bocoum. Dans un communiqué parvenu à Senego, estime que “le Sénégal doit être prêt à payer le prix de l’exception africaine”.

Le Sénégal a des valeurs
“La question de l’homosexualité devrait avoir une réponse ferme et sans équivoque comme c’est le cas pour la polygamie en occident ou la peine de mort aux États Unis. Le Sénégal a des valeurs qui imposent le respect des droits de tout individu quelle que soit sa race ou son ethnie, mais qui se prémunissent, pour leur sauvegarde, de toute orientation LGBT de notre société”, soutient M. Bocoum.

Domination culturelle
A l’en croire, les valeurs d’une société sont sacrées. “L’idée d’un monde uniforme est intéressante mais elle est ridicule compte tenu de la diversité des croyances et du soubassement des cultures. Elle est encore plus ridicule quand les valeurs des uns sont sciemment exclues de l’uniformité qu’on veut nous imposer et celles des autres intégrées avec force et argument. La domination économique et géostratégique veut apparemment être renforcée par une domination culturelle qui frise l’acculturation”, renchérit-il.

Préserver nos acquis culturels
Pour conclure son analyse sur cette question qui anime les débats depuis 48 heures, le politique soutient mordicus que “le Sénégal doit être prêt à payer le prix de l’exception africaine. Que ceux qui abdiquent ne nous découragent pas dans notre volonté commune de préserver nos acquis culturels et religieux”.

Annonces

(16) commentaires

  • Mansour Gassama

    Merci me bocoum. Vous avez tout dit. Mansour Gassama depuis Nice

  • Ibou Diop

    Bien dit monsieur.

  • Moise

    Espérons que nos dirigeants politiques seront à la hauteur de nos attentes !

  • Rachid

    le pays doit etre moderne pas resté arrièrés ou les pauvres gens sont avahis par la religieux et ne pense pas a vivre leur vie heureux tout simplement,ilya assez de ses politiques qui abrutis les gens ,laisser vivre les gens heureux ceux qui font dans leur lit c’est privée et respecté la libertés des gens de religion ou pas de homosexualié s’il le veut

  • Rachid

    laissez vivre les gens etre gay ou pas c’est privé assez de ces politicien qui abrutit les gens

  • Ahmet Dia

    Bravo m kane

  • Borom Ndiarem Faye

    Rachid khana fethikatou waly seck nga

  • Borom Ndiarem Faye

    Rachid khana thi orkéstrou waly seck nga bok guor jiguén fiy thi senegal jamé

  • Saoune++H

    Waly Seck moko tayeu PD leu dmrm leu wasalam

  • Abdou

    Bien dit fermeté rek qu’il respecte nos valeurs Sinon on les fout dehors un état souverain doit répondre du tic au tac

  • Aboubacar Zico

    Me Bocoum en vous lisant je suis fier d’être senegalais parce que quelques parts on prône leur pays d’abord.
    Alors nous au Senegal on prône notre culture et notre religion.Si nous perdons les deux on va droit aux enfers .Nous devrons tous résister.

  • Zal

    Rachid tu es GAY ?
    Ceux qui les defendent sont aussi coupables. Les feux de l’enfer sont réservés aux Gay et aux menteurs

  • Moustapha Dieng

    Ko fi diapalé gor jigéne nio katt sa Ndaye

  • Arezki

    Merci

  • Mamadou Niang

    Un pays doit avoir un repère qui se calque sur des valeurs et cultures. Chaque nation souveraine a des réalités qui lui sont propres.
    Notre culture Sénégalaise ne saurait concevoir de telle question contre nature.
    On a rien a faire de la globalisation occidentale, leur culture n’est pas meilleur que les nôtres, il n’ont rien a nous appendre, nos grands parents ont réussi là où les leur ont échoué: au moment où les nôtres nous enseignaient des vertu, valeur, les leur se bâtaient(guerre froide) comme des sauvages. d’où une génération occidentale actuelle perdue et confuse
    Il n’ont aucune valeur à nous transmettre

  • René Diagne

    ok avec vous mais c est tous ensemble ,dans nos familles surtout qu on doit axer la lutte car l acculturatuon a toujours été et le sera toujours l arme d7 maudit blanc pour nous oppresser.d accord que l Etat y a un rôle determinant mais avant c est nous le peuple dans nis familles nosl lieux de cultes ….pour l éveil citoyen.

Publier un commentaire