PUBLICITÉ

Le Forum du justiciable donne un recours à Karim Wade

L’organisation de la société civile, le Forum du justiciable estime que le dossier de Karim Wade doit être réexaminé. Elle indique, dans un mémorandum adressé aux ministères de la Justice, des Affaires étrangères, au Haut-commissariat des Nations unies aux Droits de l’Homme, au Comité sénégalais des Droits de l’Homme,  que  l’Etat du Sénégal, en adhérant au Protocole facultatif, reconnait la compétence du comité des droits de l’homme à statuer sur les violations du Pacte.

Le Forum du justiciable revient sur le dossier de Karim Wade, ancien ministre de la Coopération internationale et des Transports, condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Babacar Ba et ses camarades qui ont produit un mémorandum, suite à la recommandation du Comité des droits de l’homme des Nations Unies sur le respect du principe du double degré de juridiction, réclament «la réforme de la loi n°81-54 du 10 juillet 1981 portant création de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei)». Aussi, ils exigent le «respect et le suivi de toutes les recommandations du comité des droits de l’homme des Nations Unies notamment, la réparation du préjudice, le réexamen  de la déclaration de culpabilité et de la condamnation prononcées à l’encontre de Karim Wade».

La justice requiert le respect de certaines règles et principes fondamentaux considérés comme des normes universell

es

Babacar Ba et ses camarades indiquent qu’en droit comparé, le caractère absolu de cette règle ne se démontre plus. D’ailleurs, la Cour européenne des droits de l’homme a fixé sa jurisprudence sur cette question depuis longtemps sur le fondement de l’article 7 de la convention la régissant et l’a même imprimée dans toutes les législations des pays membres. Sur ce fondement, tout texte qui l’ignore pourrait être considéré comme contraire à la Constitution sénégalaise, laquelle a affirmé dans son préambule son adhésion aux instruments internationaux adoptés par l’Organisation des Nations Unies et l’Organisation de l’Unité africaine, devenue l’Union africaine.

Une justice rendue sur la base des textes

Dans le même ordre d’idées, le Forum du justiciable considère que l’engagement de l’Etat du Sénégal est essentiel pour que les droits de l’Homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression. Cette organisation estime que la justice doit être rendue sur la base de textes précis, rigoureux et sans lacune pour éviter toute possibilité de contestation de nature à donner au pouvoir judiciaire l’apparence d’une justice politique instrumentalisée au service d’une cause ou  d’un parti.

 

Forum Justiciable Karim Wade
Annonces

(4) commentaires

Alioune Toure

Le régime doit s,abdiguer à la recommandation du dit comité des droits de l,homme pour non seulement redorer son blason mais également revoloriser notre pays en tant qu,état de droit.

Soukeyg

Le fond prime sur la forme.Des deniers publics de montants abyssaux inégalés en cause. Arrêtez votre irresponsabilité, laxisme
complaisance

Yaya Diallo

Il est honteux d avoir une juridiction d’exception qui ne respecte pas les droits fondamentaux des citoyens
Karim a été injustement accusé et emprisonné
Tout le monde sait que les voleurs continuent de faire la pluie et le beau temps
Yaya diallo

Kamara

taisez vous . et les milliards volés aux sénégalais ? vous protégez un voleur ?

Publier un commentaire