PUBLICITÉ

Le bâtonnier interdit la conférence de presse des avocats de Sonko…

Avant la plénière de l’Assemblée nationale sur le dossier des 94 milliards F Cfa, les avocats d’Ousmane Sonko avaient décidé de tenir une conférence de presse, afin de s’épancher sur ledit dossier politico-judiciaire. Finalement, la conférence de presse n’a pas suivi son cours sous l’interdiction du bâtonnier de l’ordre des avocats, selon les avocats du leader de Pastef/LesPatriotes. 

Le Bâtonnier interfère à la dernière minute

« A la dernière minute, avant d’entamer la conférence de presse, nous avons reçu un message venant du bâtonnier de l’ordre des avocats, interdisant la tenue de cette conférence de presse. Nous avions décidé de la tenir pour vous parler de l’affaire dite des 94 milliards ainsi que nos actions que nous comptons mener. Mais malheureusement, nous ne pouvons pas continuer compte tenu du respect de l’interdiction émanant de notre supérieur (bâtonnier) », ont fait savoir les avocats de Ousmane Sonko.

Les motifs inexpliqués…

Cependant, les avocats manifestent leur « désolation » de ce scénario de cet après-midi, et font savoir que les motifs de cette interdiction n’ont pas été fournis par le bâtonnier. Ils finissent par préciser qu’une autre conférence de presse sera tenue et dont la date va être communiquée dans les jours à venir.

Suivez la conférence de presse !

Affaire 94 Milliards Bâtonnier
whatsapp 859
Annonces

(11) commentaires

Mbaye

Pourquoi le bâtonnier n’avait-il pas interdit les multiples conférences de presse de Me El Hadji Diouf ???? Il faut qu’il ait une guerre civile au sénégal afin que nous nous respections. Vous voyez, tout le monde se respecte maintenant au Rwanda. Tant qu’il n’y aura pas ça chez la foutaise ne finira jamais.

De

un bâtonnet
deux bâtonnet
trois bâtonnet…………………………………..

Charles

LE BATONNIER SALL,QUEL PAYS SOMMES NOUS.NOUS SOMMES CHEZ LES SALL ALORS.

Sandiery Sarr Ba

Machalah mon. Grand frère maître ousseynou fall diom ‘fith ak ngoor rek

Sasmou Miath

Comment un cochonnier , pardon bananier , pardon bâtonnier peut-il interdire une conférence de presse ? On aura tout vus au Sénégal de merde .

Malick Diallo

Cest domage dans pays cest la vraie honte tous le monde est corronpus ce monsieur diallo in.nest pas digne ces tius des profitards ce pays la est foutu il sont alcaly cisse les lamine diack est fils nos autorites aiment la corruption largent facile il faut travaille seule le travaille paye le bien male aquis ne se profite jamais est demain la tombe inchalla ya trop de male dans ce sale pays ls nous deshonnore le pays le plus corronpu cest le senegal ont nas perdu notre digneter jai un amie arabe qui voudrai investire au senegal mes par mauvaise reputation de ce pays il a rennoncer cest la honte

Aicha

Quel domage! Et les multiples conferences de presse de el hadj dioug?

Aliou Diagne

Toi tu es fou guerre civile a cause de sonko

Ibou

c bien….il faut pas que les avocats se mettent a mentir sans meme savoir ce que la commission va dire…attendez vendredi…Sonko gaffa tiit rekk…..

Cheikh Tidiane Diene

Mbaye une guerre civile au senegal toi tu ne sortiras vivant de cette guerre nianale diam mo gueune au lieu de sortir de ta bouche des énormités

Amadou Badiane

No je suis trés MBAYE de votre penser. Je confirme il ya une réalité d’irrespect du pouvoir sous nos yeux .on t’arrivé à un moment ou le sénégal est en retour du l’absolutisme moderne sophisté et indispliné . Tot ou tard nous serons entretué par la main mise du blanc dans notre propre est l’ humilition des confrérire moderne du snégalaise. Quelle merdier d’être un putin sénégalais quelle merdier de vivre sous la gouvernance de apr et kel fatalisme pour nous pour de merd

Publier un commentaire