La terre deviendra une ressource rare en Afrique, selon Carlos Lopes

C’est à l’occasion de la diffusion par « Jeune Afrique » du webdocumentaire « Et Maintenant nos terres » consacré aux oppositions paysannes à des cas d’expropriations foncières de large échelle, récurrentes sur le continent, que le secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) a réagit. « Les petits agriculteurs peuvent détenir la clef d’une transformation réussie de l’agriculture. Il est indispensable de repenser et de reconsidérer leur place dans l’économie », estime Carlos Lopes.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire