PUBLICITÉ
Didier Badji et Fulbert Sambou : Les parents des militaires disparus face à la presse, ce jeudi
PUBLICITÉ

Didier Badji et Fulbert Sambou : Les parents des militaires disparus face à la presse, ce jeudi

Les ressortissants des îles Bliss Kassa (Haère, Hitou , Niomoune, Diogué, Backassouk) à Dakar font face à la presse ce jeudi 24 novembre. Ce, suite à la mystérieuse disparition des leurs à Dakar. 

PUBLICITÉ

Ces ressortissants de ces localités de la commune de Kafountine comptent faire une importante déclaration sur la disparition de leurs frères, originaires Niomoune.

Il s’agit de l’adjudant-chef de la gendarmerie, Didier Badji, en service à l’Inspection générale d’Etat (Ige), et du Sergent Fulbert Sambou de la Direction des renseignements militaires.

Les parents des disparus exigent à l’Etat du Sénégal de faire toute la lumière sur ces mystérieuses disparitions. La thèse de la noyade est d’emblée écartée par les insulaires.

Leur disparition avait été signalée samedi dernier. Les téléphones des deux amis avaient été bornés pour la dernière fois au large du Cap Manuel. Où d’ailleurs un corps sans vie retrouvé par un pécheur est en cours d’identification.

#DidierBadji #FulbertSambou #Militaires

PUBLICITÉ

13 commentaire

  1. RAk

    Il faut sortir vous avez beaucoup attendu sinon macky va les sacrifier et mettre sur le dot de Sonko

  2. Jean

    Vous nous fatiguez avec votre Sonko. Ce que ces deux portés disparus ont fait est extrêmement grave car mettant en péril la sécurité du pays. C trop facile d’accuser l’Etat. La vérité c que c comme si ce pays est infiltré de l’intérieur.

    1. Mamadou Moctar NDIAYE

      Jean si je suis votre raisonnement, vous insinuez qu’ils ont été liquidée.
      C’est vraiment grave. faites preuve de discernement merci.

  3. baabdou

    ce pays est en danger permanent maintenant avec ses politiciens, ils se sont infilltres dans tous les spheres de ce pays pour des interets cryptopersonnels. et c est vraiment triste

  4. die

    c’est ça la réalité on est infiltré par des bandits de grands chemins aythia rek

  5. ISO

    Vive la République Vive nos FDS! Il faut traquer ces bandits jusqu’à leurs derniers retranchements. Des lâches qui ne sont intéressés que pour mettre le Chaos. Et la haine. La langue fourchue qui lit sûrement des SAS, Bolan a trop gueuler en vendant ces taupes.

  6. Vive les gourous de la réplique

    APR il font ce qu’il veulent de l’institution falsifié modifié mentir trafiqué et quand un fonctionnaire fait des révélation c’est un traître qu’il faut exécuter dans quel pays sommes nous maintenant on va vers la guerre civile dans ce pays c’est clair

    1. Mbodja

      Quelle guerre civile, espèce d’imbécile ?! On va se battre pour qui et pourquoi ? Oiseau de mauvais augure !!!

  7. Mbodja

    Quelle guerre civile, espèce d’imbécile ?! On va se battre pour qui et pourquoi ? Oiseau de mauvais augure !!!

  8. Mamadou Moctar NDIAYE

    Jean si je suis votre raisonnement, vous insinuez qu’ils ont été liquidée.
    C’est vraiment grave. faites preuve de discernement merci.

  9. l'ancien

    Chers compatriotes au moins vous devrez avoir du respect pour ces deux personne ils ont des femmes et des enfant, et il me semble que vous ne métrisez pas ce qui se passe au tour de
    vous, l’un est adjudant Chef à la Gendarmerie et l’autre est Sergent Chef si je ne m’abuse, Badji qui fut l’ancien Garde Rapproché de Mme Nafi Ngom Keita qui était à l’IGE , si c’est exacte il doit être un ancien du GIGN , dans cette Unité ils sont pris les meilleurs , Sambou lui est au
    Service des Renseignements et là aussi c’est pas n’importe qui , qui y est choisi . Que s’est-il passé le jour ou ils ont disparu , en ce moment leurs familles vivent des moments très difficiles YALA SOUBHANAHOU WATALA MU NGI NIUY KHOLE.

  10. BOURE SINE

    Attention à ce que vous avancez dans ce pays qui est notre et ne doit pas suivre ces politiques .

  11. Diouma

    Des soldats chrétiens en plus. Ils sont bien éduqués et loyaux. j’en suis sûre… Que Dieu fasse la lumière sur cette affaire.