Annonces
» » » » » « Bokci deukbi défar deukbi »: Pour...

« Bokci deukbi défar deukbi »: Pour « l’autonomisation de la femme… », elles s’engagent…

La politique autrement, ces femmes s’y engagent. Fini pour elles les « tromperies » d’hommes politiques visant à les manipuler pour ensuite les laisser sur leur faim. Il s’agit du Mouvement « Bokci deukbi défar deukbi » qui regroupe des femmes venues des quatre coins du Sénégal et de la diaspora avec pour seul objectif, l’entraide, le partage, le changement de mentalité…

Ce Mouvement, créé en 2012, par Vallir Samb, au sortir des élections législatives alors qu’elle était deuxième sur la liste départementale de l’Urd de Djibo Leyti Ka, le présidente confie avoir initié ce Mouvement afin de « changer d’adresse électorale » car, en ce moment, elle était aux Parcelles assainies. Habitant la cité Fadia, elle a voulu marquer son empreinte à Gédiawaye pour dire « aux populations de cette localité : « je milite maintenant à Guédiawaye« , d’où la création de « Bokci deukbi défar deukbi ».

« Je suis la présidente des femmes des Parcelles assainies jusqu’au prochain congrès où je changerais d’adresse pour militer à Guédiawaye. Mais ça n’a rien à voir avec mon Mouvement« , tient à préciser Vallir Samb, technicienne en gestion informatique, chargée de la codification des étudiants étrangers à l’Ucad, elle est aussi conseillère technique du Coud, Sg du Syndicat autonome des travailleurs des universités et des centres universitaires (Satuc), présidente du Mouvement « Bokci deukbi défar deukbi », qui est un mouvement de développement.

« Vallir en tant que telle fait partie de la mouvance présidentielle. Mais dire que le Mouvement va soutenir la mouvance présidentielle, pour le moment je ne saurai m’y prononcer car il appartient à notre conseil de statuer sur la question…« , poursuit Madame Samb.

Ce dimanche, les femmes du Mouvement « Bokci deukbi défar deukbi », dont le président d’honneur se nomme Alassane Cissé, se sont données rendez-vous chez leur présidente. Une rencontre qu’elles tiennent chaque fin du mois, pour dérouler leur plan d’action qui vise à remplir leur « Calebasse », c’est à dire procéder à des tontines. L’objectif, « l’autonomisation de la femme…« , par quel moyens? « Faire la politique autrement, insérer les instances de décisions. Si on est pas dans ces instances de décisions, on ne peut pas dérouler notre programme. Raison pour laquelle Mme Aïda Sow Diawara nous avait reçu parce que le siège du Mouvement se trouve dans sa commune« , souligne Vallir Samb.

Pour sa part, Ramatoulaye Diop, chargée de communication du Mouvement est d’avis qu’il faut d' »abord changer les comportements dans les maisons avant de songer au changement dans les rues« . « Nous ne dirons pas que tout ce qu’a fait le président Macky Sall est mauvais, mais je ne dirais pas non plus que tout ce qu’il a fait est bon. Toutefois, il existe des imperfections que nous, en tant que femmes leaders, voulons éradiquer dans le pays…« , poursuit-elle.

« Le Sénégal ne peut se développer sans les femmes« , estime Diélia Diaw, membre du mouvement et comptable de profession. Pour elle, « une femme de développement » doit croire en elle afin d’apporter sa pierre à l’édifice, à travers leur Mouvement. Ainsi, des financements ont été octroyés aux femmes à travers l’entrepreneuriat rapide initié par le chef de l’Etat Macky Sall. Toutefois, ces femmes disent, pour le moment, ne pas s’y retrouver.

« Nous demandons au président Macky Sall de décentraliser ces financements pour que chaque femme y trouve son compte. Parce que la femme est au début et à la fin de tout développement. Le Sénégal ne saurait avancer sans l’implication des femmes…« , renchérit Madame Diaw qui demande à toute femme sénégalaise de croire en elle et ne pas servir d' »instruments » aux hommes politiques.

Annonces

Un commentaire

  • Ndeye Diakhate
    13 mai 2018 15 h 05 min

    Machalla machalla le mouvement Bokci Deukbi Defar Deukbi mes félicitations aux braves dames qui sont dans le mouvement plus particulièrement à notre présidente mme Gueye vallir Samb.Nous voulons faire de la politique autrement,changer d’abord la mentalité des sénégalais,lutter contre l’injustice, soukali Sénégal etc….vive le développement

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone