PUBLICITÉ

Audition de Guy Marius Sagna : Le leader de Frapp/France dégage assume tout

Lors de son audition, Guy Marius Sagna est resté de marbre face aux enquêteurs. Le leader de Frapp/France dégage a dit ses vérités aux enquêteurs sans frémir.

Fidélité au principe de résistance à l’oppression

« Je suis au courant que résister à l’oppression est un principe », avait-t-il déclaré vendredi dernier. C’est quand les enquêteurs de la Sûreté urbaine (Su) lui ont rappeler que participer à une manifestation interdite est une infraction pénale.

Guy a pris ses responsabilités

En effet, durant tout son interrogatoire, l’activiste a assumé l’ensemble des faits qui lui sont reprochés, à l’exception de la violence sur un agent qui a d’ailleurs été soustrait par le parquet dans son réquisitoire transmis au doyen des juges.

Le droit de marcher est consacré par la Constitution

« Ces différentes interdictions sont illégales parce que la Constitution qui consacre le droit de manifester est au-dessus de ces arrêtés préfectoraux », dit encore Guy Marius Sagna.

Une justice de « 2 poids, 2 mesures » dénoncée

Il a même ajouté que « l’Etat du Sénégal fait du « deux poids deux mesures », inacceptable dans une démocratie. Lorsque les militants du frère du président de la République ont manifesté devant le Palais présidentiel ‘‘dara fekou lène ci ».

Audition Guy Marius Sagna
Annonces

(4) commentaires

Charles

LE FRERE ,LA FAMILLE ET LE CHIEN SONT DES PRESIDENTS

    Mamadou Diédhiou

    Je respecte Guy Marie Sagnan pour son courage, surtout son courage d’assumer ses responsabilités

Mbathio

On dirait un porc

Galaye

Dans le gnouffe rekk pour en finir .

Publier un commentaire