BRVM-10 171,14 -1,48 BRVM-C 179,16 -0,87 Dernière mise à jour : Mardi, 23 octobre, 2018 - 21:00

BOA SN

0,00

SONATEL

-2,54

TOTAL SN

0,38
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 28° clear-night
Annonces

Aly Ngouille Ndiaye demande aux boycotteurs du Dialogue de rejoindre la table des discussions

Aly Ngouille Ndiaye

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a invité, mardi, les partis politiques qui ont décidé de boycotter le dialogue politique, à rejoindre la table des discussions pour trouver un consensus sur le processus électoral.

‘’Des partis ont choisi de ne pas venir échanger avec nous, il n’empêche que nous ne fermons pas la porte. Nous allons continuer à les inviter à la table parce que, comme on le dit, même les guerres se terminent autour d’une table’’, a-t-il déclaré, indique l’agence de presse sénégalaise.

Le ministre de l’intérieur s’exprimait à la fin de la cérémonie d’ouverture d’une rencontre regroupant représentants de la majorité au pouvoir, de l’opposition et des indépendants dans le cadre du dialogue politique.

Les participants à ces concertations, évalués à une centaine de partis et coalitions de partis ont, durant la rencontre, évalué le processus de réforme partielle des listes électorales.

Environ 14 formations politiques ont annoncé lundi la mise sur pied d’un “front électoral” et décidé de ne pas prendre part à la réunion convoquée par le ministre de l’Intérieur.

‘’Si nous avons l’intérêt du Sénégal en ligne de mire, nous pouvons nous retrouver autour de l’essentiel’’, a estimé Aly Ngouille Ndiaye. Selon lui, le gouvernement est d’accord sur l’audit du fichier électoral, si telle est la volonté des acteurs politiques.

‘’Nous sommes même d’accord, si c’est votre volonté d’auditer le fichier électoral. La balle est dans votre camp (.. .). Pour les besoins de notre utilisation, nous avons besoin de l’auditer. Nous sommes ouverts à cela, si c’est votre volonté’’, a réaffirmé le ministre de l’Intérieur, rapporte la même source.

Il a invité les acteurs politiques à le juger sur ses actes, rappelant que le ministère de l’Intérieur est ouvert à la discussion.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Sidya Drame
    21 novembre 2017 21 h 43 min

    Mettez vous au Travail

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *