BRVM-10 171,14 -1,48 BRVM-C 179,16 -0,87 Dernière mise à jour : Mardi, 23 octobre, 2018 - 22:45

BOA SN

0,00

SONATEL

-2,54

TOTAL SN

0,38
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 27° clear-night
Annonces

Vidéos – Dialogue politique: Aly Ngouille Ndiaye ne démord pas d’inviter l’opposition à la table…

Le Dialogue politique démarre ce mardi  à Dakar. Cette rencontre entre une partie de l’opposition (l’opposition significative a boycotté) et le pouvoir permettra de passer au peigne-fin, entre autres, le processus électoral.

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, en réponse aux différents intervenants, a d’abord regretté l’absence de certaines formations politiques. Mais il n’en démord pas de les inviter à nouveau à la table de la concertation.  “Des partis ont choisi de ne pas venir échanger avec nous, n’empêche, nous allons continuer à les inviter  à la table. Si nous avons l’intérêt du Sénégal en ligne de mire, nous allons devoir nous retrouver autour de l’essentiel”, s’est confié le ministre sur Senego TV.

Direct – Dialogue politique : Réaction du ministre de l'intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, après le plaidoyer de l'opposition

Publiée par Senego.com sur Mardi 21 novembre 2017

Le Fsd/Bj de Cheikh Bamba Dièye  quittent la table des concertations politiques…

Direct dialogue politique…

Publiée par Senego.com sur Mardi 21 novembre 2017

Et Ahmed Khalifa Niasse, lui emboîtant le pas, parle d’un dialogue vide de sens…

Direct – Dialogue politique : le ministre de l'intérieur Aly Ngouille Ndiaye face à une partie de l'opposition

Publiée par Senego.com sur Mardi 21 novembre 2017

Le ministre de l’Intérieur, à l’Ouverture du dialogue, à l’écoute des participants…

Direct Ngor Diarama: Dialogue politique entre une partie de l'opposition et le pouvoir en place avec le ministre de l'intérieur Aly Ngouille Ndiaye

Publiée par Senego.com sur Mardi 21 novembre 2017

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos
Annonces
Annonces

7 commentaires

  • cis Aba
    21 novembre 2017 11 h 30 min

    Mdr dialogue

  • Jules
    21 novembre 2017 13 h 08 min

    Vous nous amerdez avec vos dialogues de merde.ya dautres urgences plus importants.qu est ce que les senegalais vont gagner dans cette dialogue que parler du coq a l’ane.

  • Fall Baidy
    21 novembre 2017 13 h 14 min

    Les politiciens vous avez polluer la vie politique sénégalaise avec votre leitmotiv de WATHIAL L
    MEU YÉÉK
    Vous n’honnorer pas la confiance du peuple sénégalais
    Vous avez fait de l’aréne politique une décharge publique d’ordures par votre indiscipline, votre vulgarité, votre arrogant tenant 90% de la population en otages par l’insécurité que vos comportements engendrés et le pire dans la plus grande indifférence et mépris du peuple senegalais qui vous nourrit vous loge, vous habit
    Il est tant de revoir votre copie
    Vous avez échoué et vous ne méritez pas une seconde

    Il n’y a d’assise qui tienne si c’est pas de vous interdire la politique il vous êtes faites une obligation morale de quitter la scène politique sénégalaise de quitter la politique en un seul mot car en âme est conscience si vous êtes véridique en vous même vous savez que vous pas véridique en vers le peuple senegalais ni envers vous même ni envers ce qui vous prétendez aimer vos familles vos amis vos frères sénégalais

    Sans vous le Sénégal de porteras au mieux

  • peul
    21 novembre 2017 15 h 41 min

    La plus part des sénégalais ne sont même pas au courant de votre magouille politique. Ça nous intéresse pas ça

  • Ousmane Abdou Karim Diouf
    21 novembre 2017 16 h 43 min

    Svp les opposants il faut un peu de respect soit vous y êtes ou vous restez chez vous de grâce

  • Madièyna Mbodj: « S’il y a crise de confiance, point de Dialogue politique… »
    22 novembre 2017 8 h 48 min

    […] Front qui ne  pouvait pas aller à l’aventure en s’engouffrant illico presto dans un dialogue dont il ne maîtrise pas les tenants et aboutissants« , justifie-t-il sur Rfm […]

  • Dialogue: Le Pds et alliés fâchés contre le Macky qui a manqué d'intérêt à leur plateforme
    17 janvier 2018 8 h 43 min

    […] Les concertations sur le processus électoral, convoquées à nouveau mardi, ont achoppé sur la question du parrainage qui exige des signatures plus importantes en perspective de 2019. Une manière pour la majorité de réduire la pléthore de candidats fantaisistes.  […]

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *