PUBLICITÉ
thrse faye diouf 2 - Affaire Adama Gaye - Thérèse Faye durcit le ton : "Qu'il sache..."

Affaire Adama Gaye – Thérèse Faye durcit le ton : « Qu’il sache… »

La Directrice générale de l’Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des tout-petits, Thérèse Faye Diouf, a fustigé les actes posés par Adama Gaye  arrêté pour « offense au président de la République » et « atteinte à la sûreté de l’Etat« .

Constitution

Appliquer la loi sous toutes ses formes. Voilà ce que prône la Directrice générale de l’Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des tout-petits. Pour Thérèse Faye Diouf, la « Constitution est claire » sur les actes posés par Adama Gaye. Celle-ci, dit-elle, veut qu’on parle avec la forme et la manière. Et dire que du côté du pouvoir, ils ne l’accepteront pas. « Quiconque que l’on offenserait son père, il ne l’accepterait pas. On a lu tout ce qu’il a posté sur sa page facebook« , dit-elle, rappelant que le président de la République a une famille, des proches et des amis.

Article 80

L’arrestation du journaliste Adama Gaye et les chefs d’accusations pour lesquels il est poursuivi ont ravivé une polémique sur l’article 80. Nombreux sont ceux qui prônent  l’abrogation de la disposition. Arguant qu’elle est en porte-à-faux avec la liberté d’expression. Une idée mal vue par Thérèse Faye Diouf. « On ne doit pas supprimer l’article 80« , fait-elle savoir dans l’émission Rfm matin de ce lundi 05 août 2019. Qu’il (Ndlr: Adama Gaye) sache, poursuit-elle, que ce pays est dirigé par une autorité (Ndlr: Macky Sall). « On n’acceptera pas que quiconque se cache derrière facebook, twitter ou autres, pour faire n’importe quoi. J’encourage la justice à faire son travail« , conclut-elle.

Adama Gaye

Le journaliste a été cueilli chez lui, par la Division des Investigations Criminelles (DIC), tôt le matin du lundi 27 juillet 2019. Ce, pour des publications faites sur sa page facebook. A noter que c’est lui-même qui avait alerté à travers trois messages lapidaires qu’il était en voie d’être arrêté. Il croupit à la Maison d’arrêt de Rebeuss.

Diouf Faye
Annonces

(14) commentaires

Samba

Arrêter de nous divertir le pays va mal c’est l’ajustement structurels imposé par la FMI dite nous pour quoi les prix flambe vous vous ventée de régler les problèmes de l’électricité comble de l’ironie la SENELEC ets au bord de la faillite

Pape Diene

Cheeey khemeess..

Rama Samb

Yaw doul ak sa niawayy

Yvemi Diop

Adja rama boulsohor waye !!!

Yvemi Diop

Waye Rama nooooo !!!!

Charles

OFFENSE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET SON ARTICLE 80. QUI PEUT ME DIRE OU ON PEUT TROUVER UN PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE QUI TRAVAILLE ALORS POUR SAUVER LES BIENS DU PEUPLE.QUE CELUI QUI INSULTE UNE PERSONNE PAYE LE PRIX,MAIS AUSSI QUE CELUI QUI VOLE LES BIENS DU PEUPLE AUSSI EN PAYE LE PRIX:BONJOUR MONSIEUR BASSIROU GUEYE.

Alhaji Senegal

La villageoise ferme ta gueule

Big Senegal

Wathiathia junior et Wathiathia junior, voleurs
du siecle.
Parlons du Scandale du siecle.

Touba

CETTE FOLLE EST DE RETOUR WA RFM NIONIOU YAPE EN TENDANT LEUR MICRO A CETTE VILLAGEOISE VOMI PAR MACKY SALL ET A L ENSEMBLE DU COJER

Coumba Faye

C’est une folle !!!!

Mamadou Moustapha Faye

Kou boug diam tegou çi yoon un point ç tout

Mamadou Moustapha Faye

Kou amoul kilfa rek moy saga mais laisse mouton puisser tabaski viendra

Mamadou Moustapha Faye

Des aigris comme thierno Alssane sall sont entrain utiliser une partie de la jeunesse ils ont fait5ans au pouvoir jamais ils n’ont pipe mot

Aladji Gueye

Wa Thérèse amna dieukeur ??? Ki niaawna dé.

Publier un commentaire