Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » » Violences à Grand-Yoff: Ousmane Sonko Sonko...

Violences à Grand-Yoff: Ousmane Sonko Sonko réagit et charrie Youssou Ndour et Mame Mbaye Niang

2017-07-16T16:45:54+00:00292 Partages
Annonces

Le drame qui s’est produit à Grand-Yoff n’a pas laissé indifférent les Sénégalais. L’opposition, non plus, ne décolère pas. Ousmane Sonko a réagi dans sa page Facebook pour dénoncer, avec la dernière énergie, les violences notées sur les élections législatives.

Dans un post de la tête de liste de coalition « Ndawi askan Bi », on peut lire: « la violence est haïssable. Nous condamnons sans équivoque ce qui s’est passé ces derniers jours à Ourossogui et à Grand Yoff. Aucune portion du territoire nationale n’est l’exclusivité d’un parti ou coalition de partis politiques; a fortiori en période électorale« . Ousmane Sonko pointe du doigt le ministre de la jeunesse, Mame Mbaye Niang et Youssou Ndour: « les provocations et autres réactions violentes sont aussi inutiles que dégradantes » .

« Les jeunes, manipulés à dessein, doivent comprendre qu’aucun de ces prébendiers politiques ne mêlerait son fils à ces pugilats indignes d’une société civilisée. Ils sont d’ailleurs plus généralement bien au chauds dans des universités étrangères. Ce qui doit être exigé des prétendants, c’est un débat ou, à défaut, un exposé programmatique pour éclairer les choix« , peste le leader de Patef.

Articles connexes

18 commentaires

  • kou bakh
    16/07/2017 17:11

    c’est malhonnete d’accusé youssou et compagnie

  • peulbi
    16/07/2017 17:27

    c’est malhonnête , alors c’est politique.

  • ababacar chedikh
    16/07/2017 17:43

    ya koi de malhonnête dans ce texte koubakh bakh.

  • love galsene
    16/07/2017 17:57

    Amougnou droit campagne Walla yaw rekk Ya am droit dougou foula nekh

  • saa baay
    16/07/2017 18:21

    waay sonko dama yakaron ni wakhkato deug nga .ndakate you nafekh nga ..thiiiiiim bayinala

  • alakham espagne
    16/07/2017 18:30

    bien dit sonko au moins tu penses a la jeunesse de ton pays pour qu ils n soient pas manipuler et ituliser a ces violences

  • papis
    16/07/2017 19:20

    Épargnez nous ce menteur né
    Doul rek ce salaud

  • cheikh diop
    16/07/2017 20:15

    Ces des contrevérités Sonko nafekh Nga ils ont ete agressé et a grand Yoff

  • papa
    16/07/2017 20:17

    Jeunesse de mon pays qui wakhoul DEUG ndaw yi boulen top ki way

  • Vieux
    16/07/2017 21:01

    C,est honteux pour un pays comme Senegal que des simples artistes occupent les premiers rangs dans la sphère politique surtout intéllectuelle c,est parc que tout simplement les gens ont mis en avant la matiere au profit de leurs carrières

  • Birahim
    16/07/2017 22:17

    Il est qd même drôle ce sonko

  • Aboubacar
    16/07/2017 22:19

    C’est q Sonko loumako beugg wakh khepp,c’est le pire de tous
    Je le connais personnellement
    Sou dioguei dii diayy ibadou
    Guemoul thiaff

  • Zarathustra
    16/07/2017 22:33

    La capacité d’analyse de certains me laisse sans voix : prenez la peine de différencier ce que Sonko a dit des commentaires de l’auteur de l’article. La ponctuation dans un texte a une importance CAPITALE : ce qu’il y a entre guillemets est ce que Sonko a dit; ce qu’il y a hors des guillemets est le commentaire qu’en fait le journaliste.
    Laissez-moi donc vous ressortir le texte du leader de Pastef :
    « la violence est haïssable. Nous condamnons sans équivoque ce qui s’est passé ces derniers jours à Ourossogui et à Grand Yoff. Aucune portion du territoire nationale n’est l’exclusivité d’un parti ou coalition de partis politiques; a fortiori en période électorale » puis « les provocations et autres réactions violentes sont aussi inutiles que dégradantes ». Enfin « Les jeunes, manipulés à dessein, doivent comprendre qu’aucun de ces prébendiers politiques ne mêlerait son fils à ces pugilats indignes d’une société civilisée. Ils sont d’ailleurs plus généralement bien au chauds dans des universités étrangères. Ce qui doit être exigé des prétendants, c’est un débat ou, à défaut, un exposé programmatique pour éclairer les choix ».
    Le reste est le commentaire du journaliste. Dianguilène lire!!!
    Grand-Yoff est considéré comme le fief de quel leader ou parti? Si le gars dit qu’Aucune portion du territoire nationale n’est l’exclusivité d’un parti ou coalition de partis politiques; a fortiori en période électorale » s’adresse-t-il à ceux qu’on a empêchés de passer ou à ceux qui les empêchaient de passer?
    Tèll rek nguène ni dammna!?
    Journaliste bi bind article bi kagn moko wakhlo louko nekh et comme vous n’allez jamais vérifier ce que vous prenez, vous vous faites manipuler tout le temps!
    Allez à la source !

  • Zarathustra
    16/07/2017 22:49

    Des détails, Aboubacar???

  • Zarathustra
    16/07/2017 23:09

    Sérieusement, M. le modérateur?

  • fall
    16/07/2017 23:58

    merci Sonko et yallah nala yallah takhawou. yallah nala yalla diapale si barke muhamet (PSL). Yallah nala ndawi senegal dekklou boubakh linguaye wakh dakh am na ndiarigne.

  • Ive
    17/07/2017 09:22

    le problème du Sénégal c’est des gens comme you ils n’ont rien dans la tête et veulent faire de la politique

  • Sow
    18/07/2017 09:24

    Sonko,parlez. Les Sénégalais ont besoin de savoir certaines choses. Mais,on dirait que ces temps- ci,vous avez peur de déceler certains secrets. Khana Ndougousine nga ragal.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL