Annonces
Publicité
» » » » » Un vaste réseau de prostitution sénégalais de...

Un vaste réseau de prostitution sénégalais de luxe démantelé à Liberté 6

  • Fatou Gueye Fatou Gueye

Un réseau international de prostitution sénégalais de luxe a été démantelé par la brigade de la Sûreté urbaine de Dakar à la Sicap Liberté 6 Extension. Le patron d’une entreprise de sérigraphie dénommé Médoune Guèye dit Nino proposait des photos obscènes et des vidéos de mannequins nus, commerçantes, serveuses à des riches arabes et des sénégalais nantis. 

Une affaire de mœurs a secoué la population de Sicap Liberté 6 Extension. Un patron d’une entreprise de sérigraphie avait mis en place un vaste réseau de prostitution de luxe dont des sénégalaises d’une certaine classe y sont impliquées. Cette histoire implique des mannequins, commerçantes, serveuses et jet-setteuses qui se faisaient photographier et filmer nues pour ferrer de vicieux pétrodollars et autres riches libidineux sénégalais.

Selon le journal l’Obs, le sieur Médoune Guèye âgé de 40 ans, déroulait son activité lucrative avec la complicité de sa copine Ndèye S. Diakhaté, serveuse au restaurant « Crystal Palace ». Il s’était doté d’appareils électroniques de dernière générations (Tablettes, téléphone de marques doté d’une grande résolution d’images » et avait créé une banque d’images (photos et vidéos) qui était ravitaillée par de jeunes femmes sénégalaises de moins de 30 ans.

Certaines filles se sont photographiées dans des positions à caractère pornographique, d’autres plus ambitieuses ont choisi de produire des films érotiques dignes de strip-teaseuses bombe latine. Ces images et vidéos obscènes à caractère pornographiques étaient remises à Nino Via WhatApp qui les utilisait pour appâter les riches arabes de Dubaï et du Sénégal.

En plus des images et vidéos, Nino jouait les médiateurs sexuels en organisant des parties de jambes en l’air en échange de liasses de billets de banque entre les filles et des personnalités nationales tirées de son carnet d’adresses.

Médoune Guèye et sa bande ont été tous arrêtés par les limiers de la Sûreté urbaine de Dakar et déférés au parquet pour respectivement, proxénétisme, traite de personne, diffusion d’images à caractère pornographique et défaut de carnet sanitaire.

Annonces
Annonces

11 commentaires

  • rijal
    02/11/2017 01:09

    Bon boulot

  • Douty+signate
    02/11/2017 02:23

    la police est le plus habile pour les juger mais je condamne fermement cette pratique inhumaine avec ces personnes bon patriotes ni responsables qui salissent mon pays
    peine maximum a tous (clients comme prostituée

  • ki
    02/11/2017 12:45

    que on les tue toutes . salle putes

  • kirikou_ blogueurs
    02/11/2017 12:50

    Putin Senegal mom leegui prostitué rk ngay degg li dh Yàlla nay diamm

  • Lat Fatim Gueye
    02/11/2017 13:45

    bravo les gars bon boulot

  • Afrique
    02/11/2017 14:52

    si bureauyi la euper

  • inconnue
    02/11/2017 16:03

    Sénégal que je connaissais avant et celui d’aujourd’hui yémnama

  • Ibrahima Diao
    02/11/2017 16:17

    mais le malheur en est que ils vont les libere bientôt

  • Saliou Sarr
    02/11/2017 16:58

    hommes de tenues en general ; gendarmerie et police en particulier bravo JAMBAR

  • inspecteur X
    02/11/2017 19:48

    Vous croyez que ces riches seront condamnés ? On ne va même pas divulguer leurs noms.

  • Papis alias alexandre
    03/11/2017 05:36

    Li leep état bila nii setane bethio thioune mouy détruire jeunesse bi particulièrement khale you djiguene gni bayi seni adiiur top bethio mou kate ndayam bi et pire eleve yi neek fofou si centre de formation logistic bi laniou ndax khaliss ak khif molene ko yobé ndax bethio molene tamale woyane ak thiaggatou dikoko diokh nena adiya macky sall nak sou wakhoule si bethio guerre civil dina ame senegal ndax bethio lolou lay préparé yagatoule daniousi kham dara avant janvier domou bambi bou kate ndayam bi

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *