PUBLICITÉ
immeuble des lionnes - Sommation : Les occupants des immeubles des Lionnes dans une colère  noire

Sommation : Les occupants des immeubles des Lionnes dans une colère  noire

Les occupants des immeubles des « Lionnes » à Hann Maristes sont dans tous leurs états. Ils ont reçu l’ordre de quitter les lieux, sans mesure d’accompagnement. Ils demandent à l’Etat de les recaser car plus de 600 familles sont concernées.

Ils sont catégoriques. Les occupants des immeubles des « Lionnes ». Hors de questions de se soumettre à la volonté de l’autorité. « Le Préfet ne nous a rien dit. Il nous a amené un arrêté disant de quitter les lieux le plus vite possible sans mesure d’accompagnement. Nous refusons catégoriquement de quitter sans lesdites mesures, jusqu’à ce que l’Etat les prennent, ainsi que les préalables nécessaires au déménagement organisé des populations qui ont payé dignement leur logement« , a déclaré sur Rfm, leur porte-parole, Sokhna Marième Mbacké.

Marche transformée en Sit-in

Le jusqu’au boutisme. Voila comment les occupants comptent se comporter. En effet, ils avaient décidé de faire une marche autour des immeubles. Mais souligne, Mme Mbacké, le Commandant de gendarmerie des Maristes les a menacés hier, de les amener tous en prison. « Nous avons transformé la marche en sit-in. La population est là, tout le monde est dehors… La population des immeubles et des maisons environnantes est ici debout au parking de l’immeuble O« , a-t-elle appris.

Exigence

Ils exigent d’être rétablis dans leurs « droits ». La porte-parole de demander ainsi que les immeubles qui menacent ruine soit démolis, reconstruits et restitués aux propriétaires. Et de faire savoir que c’est un peu plus de 600 familles qui sont concernées. Mais précise-t-elle, il y en a qui ont été dédommagés ou à qui on a donné des appartements ailleurs et leurs immeubles fermés (…).

Hann Immeubles
whatsapp 152
Annonces

(5) commentaires

?????

Mais c koi le problème en fait avec ces immeubles?

Malick Diallo

Je.disais.que.nos.ingegneurs.sont.nul.aux.senegal.cest.le.serieux.qui.nous.manque

Guissane

Ont les eduque dans la mediocrite a l’image de ce pays. A Jeanne D’arc ils sont entre et la mediocrite commence a s’installer. Tout parents soucieux doit penser a sortir leurs enfants de cette ecole et les laisser avec les foulards.

Renè Diagne

Je soutiens de tout coeur ces occupants tout comme la mesure de l autorité pour eviter que le pire n arrive cependant ces propriétaires ne sont pas responsabes et semble t il ils ont casqué dur pour l acquisition.QUE les autorités les assistent car je reste également persuadé que le président Macky ignore ce ces sirtout spn vaillant ministre de l urbanisme. EGALEMENT LE CONSTRUCTEUR NE DOIT PAS S EN TIRER AUSSI FACILEMENT .

Bibi

Malheureusement ceux qui sont logés ailleurs et leurs immeubles fermés ceci est une solution provisoire , mais les bailleurs de la snhlm pour ces occupants trinquent depuis 1 voire 2 ans pour se faire payer depuis que le nouveau DG de la snhlm est arrivé , un vrai politicien et non un gestionnaire, en plus du PCA.
Dommage pour les bailleurs

Publier un commentaire