Sit-in à Dakar et Marche à Ziguinchor : Yaw met le turbo (Senego TV)

La coalition Yewwi Askan maintient son rassemblement prévu le vendredi 17 juin à la place de la Nation. Un format que la section de Ziguinchor va transformer en marche pacifique. L’annonce a été faite mardi 14 juin lors de la conférence de presse des leaders de Yaw.

Deux points à surveiller le vendredi 17 juin au Sénégal. Rassemblement à Dakar, à la place de la Nation, et Marche à Ziguinchor le même jour, avec ou sans autorisation.

C’est le menu concocté par la coalition Yewwi Askan Wi pour mettre la pression sur le Président Macky Sall, le ministre de l’Intérieur et le Conseil constitutionnel, coupables, à leurs yeux, d’avoir tordu la loi électorale.

L’enquête de moralité des leaders de Yaw, Déthié Fall, Khalifa Sall et Cheikh Tidiane Youm, a été faite lundi au commissariat de la Médina. Ce suite à la note d’information déposée à la préfecture de Dakar.

Dans le même tempo, la conférence des leaders a aussi informé que la Direction Générale des élections (DGE) a révélé le spécimen supposé être le bulletin de Yewwi, mais sans tête de liste, ni de photo sur la tête de liste, identifiants prévus par le code électoral article L58.

Toutes choses qui font marteler au mandataire de ladite coalition, Déthié Fall, que YAW ne signera pas le Bon à tirer (BAT)

Face à cette forfaiture, souligne-t-il, Macky Sall et le conseil constitutionnel mènent le Sénégal vers l’impasse.

S’y ajoute, « le communiqué du CNRA pour rappeler la disposition L61, et repris par le Gouverneur de Dakar, pour la première fois,  avec des extensions pas prévues par ledit article par le Code électoral afin d’anticiper sur le rassemblement de YAW qui compte faire face à ces forfaitures.

Regardez :

PUBLICITÉ