PUBLICITÉ

Senego TV : Le Sep de Bby rabat le caquet à l’Ue

Le Secrétariat exécutif permanent de Benno bokk yakaar, face à la presse, ce vendredi, a recadré la Mission d’observation électorale de l’Union européenne au Sénégal. Qui a demandé à l’Etat du Sénégal, dans son rapport final, rendu public, sur l’élection présidentielle du 24 février dernier, de renoncer au système du Parrainage pour les prochaines Locales.

Une intervention intempestive qui passe difficilement dans le camp présidentiel, d’autant plus que ces Européens avaient déjà donné un satisfecit à l’organisation et à la transparence desdites élections.

Aussi El Hadj Momar Samb et ses camarades s’étonnent-ils du changement de fusil d’épaule de cette mission, quatre mois après. Tout changement du système de parrainage, édifient-ils, sera du ressort du peuple souverain  ou du cadre du Dialogue national amorcé depuis quelques semaines.

Regardez :

Parrainage Présidentielle
Annonces

Un commentaire

Diaadieuf

L’Union Européenne a mis le doigt sur l’une des plus arnaques du processus électoral: le parrainage ! C’est où toutes institutions publiques du pays sont mobilisées le Président candidat sortant pour (1) recueillir des centaines de milliers de « parrains inconditionnels » et (2) éliminer n’importe quel candidat de l’opposition, une véritable campagne de dénigrement, d’utilisation de toutes sortes de menaces à l’encontre de leurs « parrains potentiels », notamment en milieu rural! Y compris l’exigence d’un… bilan par les popuplations pour un candidat n’ayant jamais exercé le pouvoir. C’est une véritable plaie pour notre démocratie ! A la pratique, mêmes les gens du pouvoir se sont rendus compte de la pagaille ! Si la coalition au pouvoir ne s’étaiat pas battue pour être en tête de queue lors du dépôt des listes de parrains, peut être que le candidat n’aurait pas atteint le nombre de parrains demandé ! Qu’en sera-t-il des prochaines Locales et Départementales vu le nombre de candidats potentiels à l’intérieur de chaque liste locale ou Départementale de partis ou de coalition.
Il faut que nos Autorités reviennent à leur objectif premier (fallacieux): réduire le nombre de candidats !