PUBLICITÉ

« Sénégal propre » : Le parking du stade de l’Amitié vidé de ses squatteurs

Dans le cadre des opérations de désencombrement de la voie publique et de la restauration du cadre de vie des populations, le ministre de l’Urbanisme et ses équipes ont procédé au déguerpissement des mécaniciens et autres ferrailleurs qui squattaient les alentours du stade de l’Amitié. Suivez plutôt la vidéo…

Force est restée à l’autorité préfectorale

Les caterpillars et bulldozers n’ont rien laissé sur place. Une opération musclée planifiée à 00 heure, qui survient après plusieurs sommations que le préfet de Dakar Alioune Badara Samb avait tenu à adresser aux occupants du site.

Respect du Code de l’Urbanisme, une exigence !

Selon le ministre de l’Urbanisme Abdou Karim Fofana, « il est temps que les populations s’approprient le Code de l’Urbanisme ». Et cela passe nécessairement par un changement de comportement des usagers de la voie publique. Il a en outre regretté le fait que le stade de l’Amitié soit un modèle d’insalubrité, à l’instar du marché Sandaga, comme d’ailleurs, d’autres sites dégradés. En termes plus explicites, l’Etat a décidé de réagir et  « la dynamique du concept Sénégal propre en marche, va se poursuivre jusqu’à son terme », a assuré le ministre.

Constat des dégâts collatéraux 

Nombreuses sont les victimes parmi les garagistes déguerpis qui se plaignent de l’effet de surprise de la descente nocturne des autorités, non sans déplorer les conséquences. En effet, beaucoup de véhicules en panne et des épaves ont été emportés lors de cette opération qui a été encadrée par les forces de l’ordre. Malgré le dispositif sécuritaire mis en place par le préfet, des individus mal intentionnés ont réussi à se confondre dans la foule pour subtiliser tout ce qui était à portée de main. Pour l’heure, il est difficile de dresser un bilan estimatif des pertes et dommages, mais les déguerpis ont décidé de se concerter pour s’organiser en collectif, avant d’aviser.

La problématique du recasement…  

Déguerpir des occupants irréguliers est une chose, mais leur trouver un site de recasement en est une autre. Il faut souligner que la question de l’occupation anarchique à Dakar représente une équation quasi insoluble pour le gouvernement. L’exemple des marchands ambulants qui désertent les souks et centres commerciaux, en dépit des mesures d’accompagnement prises par l’Etat, est assez illustratif pour mesurer le niveau de complexité. Déplacés naguère dans une zone périphérique de l’aéroport Léopold Sedar Senghor, ces ouvriers s’étaient plaints de problèmes d’enclavement et d’une baisse de leurs revenus, avant de revenir sur les lieux. Au même moment, des espaces sont aménagés au niveau du nouveau pôle urbain de Diamniadio et ne demandent qu’à être occupés.

Préfet Stade
Annonces

(10) commentaires

Djirim

Bravo mr le ministre… Force et courage à vous

Saliou Ndiaye

Bonne continuation Mr le Ministre

Warndiaye

Bravo Mr le Ministre ! Si tu réussi ce desencombrement, présentés toi en 2024 et tu seras elu. Mais ça ne sera pas facile….de régler les occupations du Plateau ( Raffenel..), Rond point Faidherbe, Colobane, .. ..Mais bonne continuation, les dakarois sont derrière toi.

Salubrité

Merci pour cette action et bonne continuation jusqu’à Diamalaye plage, Bceao, Ouest-foire etc.

Alioune Diop

Les mairies sont responsable du grand désordre public .quand tu au stade de France au alentours ya pas ces saletés comme au Sénégal

Ousmane Djimera

vraiment courage sans pitié

Diabolique 297 Diabolique

Merci Mr le ministre Fofana et bonne continuation

Gangstapolitics

Il faut déguerpir tous ceux qui encombrent la voie publique sans pitié ni ressentiments de remords..
Force reste á l’etat qui a le monopole de la mobilité publique..

Tex

Bravo mais sans suivi ils reviendront dans 1 semaine. Il faut mettre des barbelés et de policiers

Patriot

Surtout pas d’actions d’éclat sans lendemains

Publier un commentaire