Sa femme se refuse à lui, il met le feu à toute la maison…

Une affaire conjugale qui a failli virer au drame a été jugée par la Cour d’assises de Tambacounda ce jeudi. Koly Keïta, un cultivateur de 51 ans, habitant le village de Massa Massa (département de Kédougou), a été attrait à la barre pour incendie volontaire, après qu’il a mis le feu à la maison en commençant par la case conjugale parce que son épouse lui a refusé une relation sexuelle.

En fait, a expliqué son épouse, Madjoula Danfakha, 42 ans : «Je ne pouvais plus soutenir le rythme que mon mari m’imposait. Il me forçait à des relations sexuelles quotidiennes, de 22 heures à l’aube. Je n’en pouvais plus, puisque nous avons 11 enfants et la journée, je travaillais dur pour subvenir aux besoins de la famille».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire