Réforme du système judiciaire: L’Ums persiste et signe…

Réforme du système judiciaire: L’Ums persiste et signe…

« Nous avons suivi le garde des sceaux, ministre de la justice, Me Sidiki Kaba qui, malgré les critiques de l’union des magistrats du Sénégal, persiste sur la réforme du système judiciaire« , ce sont, là, les propos d’un magistrat, sous couvert de l’anonymat, qui a joint la Rédaction de Senego pour faire part de ses regrets.

En effet, l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) ne digère toujours pas cette décision du Gouvernement qui consiste en l’adoption du projet de loi relatif à la Cour suprême.

Ainsi, revenant sur l’article 26 qui devra « proroger » les mandats du président de la cour suprême, du président de chambre de la Cour suprême, des premier Président de le Cour d’appelle et celui du procureur général de ladite cour, l’interlocuteur de Senego de confier: « le garde des sceaux dit que ces chefs de juridictions sont au nombre de 18. A mon humble avis ces magistrats qui doivent bénéficier d’une retraite à 68 ans dépassent ce nombre. »

Selon lui, le premier avocat général de la cour suprême et les directeurs titulaires du ministère de la justice ont le même grade que le président de chambre de la cour suprême. « Alors sachez que le nombre doit être revu en hausse avant que le projet soit envoyé à l’Assemblée nationale« , précise ce magistrat de la Cour suprême, à Senego.

 

 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire