Publication liste provisoire des candidats à la Présidentielle : Cafouillage au sommet…

Ce qui passe actuellement au Sénégal est ahurissant : les 7 Sages sont « retranchés » depuis dimanche 13 janvier 2019 au siège du Conseil Constitutionnel et ne sont pas parvenus à minuit à publier la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle. Un scénario inédit, digne d’une tragédie grecque.

Annonces

Y’a-t-il un désaccord profond entre les 7 Sages ? Une pression est-elle exercée sur les 7 membres du Conseil Constitutionnel pour ne pas publier la liste comme prévue hier ? Toutes les hypothèses sont plausibles.

Disons-le clairement : toutes les explications du monde ne suffiront pas pour justifier cet extraordinaire cafouillage, qui témoigne d’un amateurisme sans précédent. Jamais dans l’histoire du Sénégal, la publication de la liste provisoire des candidats n’a donné lieu à un tel spectacle (nous ne sommes même pas encore au stade des résultats, où de telles difficultés peuvent survenir « exemple, en 1993 »). L’argument officiel selon lequel les Sages continuent les travaux ne convainc personne.

Alors que la mise en œuvre du parrainage a été un « flop », la non publication de la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle à la date indiquée (13 janvier 2019, un dimanche) a fini de jeter le trouble et de plonger le Sénégal dans l’incertitude et dans un désordre institutionnel indescriptible.

Il ne fait l’ombre d’un doute : le régime actuel a perdu le NORD (obsession du second mandat).
Seybani SOUGOU
sougouparis@yahoo.fr

(15) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
DIOP-LE-SUD-AFRICAIN

C plus que de l’amateurisme c une forfeture qui ne peut etre tolere et accepter. Le dialogue est termine et plus de recours svp.C un coup de force et comme tel faut se BATTRE pour empecher la tenue des elections. Le Senegal n’appartient pas a la dynastie faye-salle.

kake

Senego les rois des article contre l’état . anti Macky .

GaminDeLaRue

Le peuple veut juste que les magouilleur a la Wade Khalifa et Sonko soient recalés de l’élection….

NGUYE

Tout sauf Sonko pour 2019

massali

J’ai bien peur qu’il y ait des amis a Wade dans les sages du conseil qui font pressions pour Karim soit candidats accepté

hyre

« Il ne fait l’ombre d’un doute : le régime actuel a perdu le NORD (obsession du second mandat). » La plus grande Non-objectivité journalistique de l’année ..
Sachant de plus que le régime et le conseil constitutionnel sont deux choses à parts entieres indépendantes

badara ndiaye

Senego vous finirait par brûler ce pays par vos articles insensé soyez honnête avec vos lecteur le conseil n’étais pas tenu de publier la liste coûte que coûte hier et si il l’avait fait vous allez écrire qu’ils ont profité du combat donc vous êtes tout simplement la pour manipuler les faible conscients

Shakur

Arrêtez vos conneries il y’a aucun cafouillage au sommet. Cafouillage pour vous qui êtes payes pour mentir et dénigrer Et qui ont la paresse d aller travailler Ceux qui sont passés ce sont qui l ont mérité Et en votre fort intérieur vous saviez que les autres ne faisaient que du cinéma, de la surenchère quoi! Khalifa ou l autre le comédien rouge ils me font rire

odette

On veut juste Macky au pouvoir pas les autres pantins

badara ndiaye

Senego appelle ton candidat SONKO le traître à éclairé les sénégalais sur Merkalex et tullow oil moo guenn

ASS

Un torchon riducule , cet article. Aucune rigueur dans l’analyse, et un fond qui renseigne sur son caractere tendancieux

Moussa Diouf

La solution est de rassembler toute l’opposition recalé sans distinction pour chasser le macky et son entreprise de BBY or des affaires de l’État ainsi s’il perd et vouloir confisqués la volonté populaire alors qu’on leurs délogent des institutions de la république..

Big SENEGAL

7 sages singes au Service de Sai sai Sall. Honte à vous.
En portant au pouvoir Macky Sall, nous sommes tire une balle sur le pied. Reelire Macky pour un autre mandat, c’est SE TIRER UNE BALLE DANS LA TETE.

SY Abdourahmane

Le conseil avait la possibilité d’aller jusqu’au 20 /01/2019 pour publier la liste. L’opposition a une semaine pour effectuer des recours. Espérons que la chance va les sourire! Le Sénégal est un et indivisible.

Publier un commentaire