PUBLICITÉ
niass moustapha - Présidence de l'Assemblée nationale: Moustapha Niass sur siège éjectable?

Présidence de l’Assemblée nationale: Moustapha Niass sur siège éjectable?

Sans aucune difficulté, Moustapha Niasse a été « nommé » président de la douzième législature. Mais, peu avant la fin de son mandat, des voix appartenant à l’Alliance pour la République (Apr) et à quelques formations alliées, ont clairement fait savoir qu’il était temps pour lui de prendre sa retraite.

Malgré l’expérience politique de Moustapha Niass, l’homme est perçu comme un homme d’État au premier degré. Cependant, quelques caciques du parti au pouvoir lui en veulent pour plusieurs raisons. Mais, la principale n’étant rien d’autre que l’on arrive à qualifier cette douzième législature comme la plus nulle de l’histoire parlementaire du Sénégal. Et d’aucuns affirment que c’est l’une des raisons qui ont poussé le Président Macky Sall à choisir Mouhamad Boun Abdallah Dionne comme tête de la liste nationale de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar lors des législatives du 30 juillet.

Fort de ce constat, il est aujourd’hui avéré, selon actunet, que des pontes de l’Alliance pour la République « veulent » véritablement le poste de Moustapha Niasse et sont prêts à affronter leur grand « patron ». Car pour eux, après cinq ans au pouvoir, il est impératif qu’un haut responsable de l’Apr soit à la tête d’une grande institution du pays. Pour cela, certains pontes apéristes et pas des moindres vont réclamer le fauteuil de président de l’Assemblée nationale.

Toujours selon nos confrères, sou peu, des voix vont s’élever en fournissant des arguments par rapport à un enjeu politico-institutionnel sur la route menant à la présidentielle de 2019. C’est dire encore une fois que Moustapha Niasse, par ailleurs Secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (Afp) est assis sur une poudrière qui risque à tout moment d’exploser.

 

Apr Assemblée Nationale
Annonces

Publier un commentaire