Annonces
Annonces
» » » » » Pikine, dix (10) millions divisent les femmes de...

Pikine, dix (10) millions divisent les femmes de Benno Bokk Yaakaar

A Pikine, la présidente départementale des femmes de Bby subit une fronde. Ses camarades de Mbao déclarent ne plus la reconnaître comme responsable, pour une affaire d’argent qu’elle aurait détournée. La député Awa Niang leur a servi une réponse dans les colonnes du quotidien EnQuête.

Dans le département de Pikine, les relations ne sont plus au beau fixe entre les femmes de Bby. Celles de la commune de Mbao ne reconnaissent plus Awa Niang comme présidente départementale des femmes de Bby.

Selon Khady Ndiaye, la député Awa Niang est la « Championne » du « détournement ». Elle lui reproche de s’être appropriée 10 millions de francs CFA offerts par l’ancien DG du port autonome de Dakar, Cheikh Kanté.

« Elle ne fait que détourner les fonds du parti. En tant que tête de file du département qui est un enjeu politique, elle a fait enregistrer son plus faible score lors des dernières élections. C’est fort de tout cela qu’on ne la reconnait plus comme étant notre présidente », a déclaré Mme Ndiaye hier lors d’un point de presse.

Awa Niang : « Je n’ai pas le temps de parloter »

Mais la réponse du deuxième questeur de l’Assemblée Nationale ne s’est pas fait attendre. La responsable de l’Apr de la commune de Dalifort qui présidait hier à une assemblée générale, a botté en la touche.

« L’heure est à l’unité et je travaille dans ce sens. Mon travail ne me permet pas de m’attarder sur des détails. Je fais de mon mieux pour pêcher dans les rangs de l’opposition. Réélire le chef de l’Etat est notre mission. Je lance un appel à toutes les femmes de Pikine à travailler, la main dans la main, pour notre triomphe », lance-t-elle.

De poursuivre : « L’heure est au travail. Je n’ai pas le temps de parloter. Je ne suis pas la trésorière du département de Pikine pour détourner de l’argent. S’il y a des fonds qui on été détournés, on n’a qu’à les demander aux responsables  des femmes qui avaient la charge de cela. C’est juste des propos discourtois. A la limite même une campagne de désinformation à mon égard ».

« J’ai été élue par les femmes de Pikine. Et ce statut me permet de rendre compte à qui de droit, quand il y a problème dans le département », a conclu le deuxième questeur de l’Assemblée Nationale.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • faye+papa
    23/10/2017 01:37

    douniou mossa Dem dakh khalice te moy li am senegal, kou nek si kanam Def loula nekh, bo wakhe gane j ai Pas le temp a perde? khalice dafa wara diar si banc moy li wor, senegal dafa wara am Loi special, kep kou bok si mouvement na am carte pour retire khalice

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL