Ziguinchor – Investitures de Benoît Sambou : Des frustrées de Benno rejoignent Abdoulaye Baldé…
PUBLICITÉ

Ziguinchor – Investitures de Benoît Sambou : Des frustrées de Benno rejoignent Abdoulaye Baldé…

« Nous ne reconnaissons plus Benno bokk yaakaar mais plutôt un Benno tass yaakaar… » Ces propos sont des femmes de la mouvance présidentielle, partisanes de Doudou Ka, Dg de l’Aibd. Elles ont fait part de leur déception face à la décision du Président de la République, Macky Sall sur les investitures à Ziguinchor.

Benoit Sambou au banc des accusés…

Face à la presse, Amy Tamba a fait part de sa pensée : « Nous ne reconnaissons plus Benno bokk yaakaar mais plutôt un Benno tass yaakaar, car ceux qui ont été choisis par la base ont été zappés et remplacés par ceux qui sont habitués à des revers électoraux. Benoît Sambou a été le principal responsable de la défaite de Benno lors des élections municipales de 2014… Et avec le choix de Benoît Sambou pour briguer la mairie de Zi­guinchor, c’est comme si notre coalition ne regorge pas de responsables capables de diriger des listes« .

« Notre choix était déjà porté sur Doudou Ka et Abdoulaye Baldé pour diriger la liste de Bby à Ziguinchor« , souligne la responsable de Bby, membre également du Mouvement de Doggu pour le Grand Sénégal.

Déception…

« Ce fut d’ailleurs un véritable tremblement de terre au sein de la majorité présidentielle dès que la nouvelle des investitures pour les Locales de janvier 2022 est tombée à Ziguinchor. Et ce, notamment chez les femmes de Bby qui avaient fini d’abattre un travail de titan et qui croyaient que leurs actions allaient être prises en considération dans le choix des investitures« , a fait savoir la responsable de Bby, Madji­guène Diallo reprise par Dakarmatin.

Marginalisation…

Elles estiment, à cet effet qu’elles ont été tout simplement les dindons d’une farce politique, insipide et qui n’a d’égale que leur marginalisation. Et selon Madjiguène Diallo, « c’est dire que ces investitures où elles ont été flouées et exclues comme des malpropres freinent, à n’en pas douter, l’ardeur de beaucoup de militants, notamment les femmes« .

Vont-elles à leur tour franchir le Rubicon?

Raison pour laquelle elles ont décidé de prendre contact avec le maire sortant de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, candidat à sa propre succession, et qui les a déjà reçues. Vont-elles à leur tour franchir le Rubicon à l’instar de ces responsables de Benno, en l’occurrence Maodo Diao, le Dr Moussa Diédhiou et Aminata Angélique Manga, qui ont déjà fini de pactiser avec le candidat centriste ? L’édile de Ziguinchor promet d’apporter des éclaircissements ce jeudi au cours d’un point de presse.

#AbdoulayeBaldé #BenoîtSambou #FrustrésBennoBokkYakaar

13
PUBLICITÉ