Annonces
Annonces
» » » » » Paul Hirschon : « L’Etat d’Israël n’a...

Paul Hirschon : « L’Etat d’Israël n’a pas »suffisamment investi » sur le continent africain »

L’Etat d’Israël n’a pas « suffisamment investi » sur le continent africain, a reconnu son ambassadeur au Sénégal, Paul Hirschon, soulignant que son pays est en train de corriger cette « erreur historique ».
« Pendant des années, nous avons développé des relations avec le continent européen, américain, l’Inde, la Chine, le Japon, la Russie, etc,. Malheureusement, nous n’avons pas suffisamment investi en Afrique », a-t-il déploré.
Dans un entretien publié dans l’édition du jeudi du quotidien Enquête, le diplomate israélien a dit que son pays est en train de corriger « cette erreur ».
 
« Notre relation avec l’Afrique ne date pas d’aujourd’hui, seulement nous venons de nous rendre compte de notre erreur. Nous sommes en train de corriger une erreur historique », a-t-il insisté, rappelant que son pays entretient des relations avec l’Afrique depuis quatre mille ans.
De retour à Dakar après la brouille diplomatique entre le Sénégal et Israël, Paul Hirschon s’est félicité de la normalisation des relations entre les deux pays.
Le Sénégal avait accepté récemment le retour à Dakar de l’ambassade d’Israël et la reprise de la coopération avec ce pays du Proche-Orient, à la suite d’une rencontre du président Macky Sall avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, à Monrovia (Liberia).
En marge du 51e Sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dans la capitale libérienne, le dirigeant sénégalais et son homologue israélien ont eu un « échange approfondi sur les questions bilatérales d’intérêt commun » entre Israël et le Sénégal.
En décembre dernier, Israël avait fait part au gouvernement sénégalais de plusieurs mesures allant dans le sens d’une rupture de leurs relations, dont le rappel pour consultation de son ambassadeur à Dakar.
Tel-Aviv protestait de cette manière contre l’adhésion du Sénégal à une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur les colonies de peuplement israélien en territoire palestinien.
Dakar avait refusé de revenir sur sa position concernant les colonies israéliennes en Palestine. (Aps)

 

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL