Annonces
Annonces
» » » Pape Abdoulaye Seck : « Notre production...

Pape Abdoulaye Seck : « Notre production agricole peut nous permettre d’atteindre l’autosuffisance »

  • Moustapha MBAYE Moustapha MBAYE

Le Sénégal peut compter sur sa production horticole pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, a soutenu le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck.
Selon l’Aps, M Seck en a donné l’assurance, samedi, lors d’une visite de travail dans la zone des Niayes, où il a procédé à l’inauguration de la chambre froide de Cayar, réalisé par les maraichers avec l’appui du Programme d’aménagement et de développement économique des Niayes (PADEN).
Cayar, dont la production de pomme de terre est évaluée à 40.000 tonnes cette année sur un total de 120.000 au plan national, « est une zone essentielle pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire », compte tenu de son potentiel dans l’agriculture, la pêche et l’élevage.
Dans cette zone, les femmes en particulier sont à l’avant-garde en matière de production de pomme de terre, d’oignon et de fruits et légumes, a estimé le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural.
Pape Abdoulaye Seck a réaffirmé la volonté des pouvoirs publics d’accompagner et d’appuyer les producteurs des Niayes, « afin que l’agriculture soit le moteur de la croissance » du Sénégal.
Selon lui, sans horticulture, « on ne peut parler d’agriculture performante », perspective qui passe par la maitrise de l’eau, « essentielle pour une agriculture durable ».
Le ministre de l’agriculture, accompagné notamment du directeur de l’horticulture, Macoumba Diouf, et du coordonnateur du PADEN, Massamba Diop, a également visité les exploitations maraichères de Notto Gouye Diama, ainsi que le périmètre agricole de 80 hectares exploité par le khalife général des Tidjanes, Serigne Abdou Aziz Al Amine, dans la commune de Taïba Ndiaye.
A l’issue de sa visite, Papa Abdoulaye Seck a rencontré les membres de l’Association des unions maraîchères des Niayes (AUMN), à l’occasion de l’inauguration du nouveau siège de cette structure, à Thiès (cité Malick Sy), pour échanger avec les acteurs sur « les défis et orientations » de l’agriculture sénégalaise.
Au nom des producteurs, le président l’AUMN, Mohamed Dia, a adressé les remerciements des maraîchers au chef l’Etat Macky Sall, avant d’assurer que les acteurs du secteur « disposent aujourd’hui de tous les atouts et appuis nécessaires » pour « une production suffisante en qualité et en quantité ».
Il a fait part des remerciements des membres de l’AUMN à l’endroit du PADEN, qui a « presque financé entièrement l’achat du siège de l’association à hauteur de 35 millions de francs CFA, avec une modeste contribution de 7 millions » de cette structure regroupant les maraichers des Niayes.
Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Jil
    26/03/2017 20:39

    Rase toi la tête c’est mieux

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces