BRVM-10 161,50 0,28 BRVM-C 168,76 0,62 Dernière mise à jour : Mardi, 11 décembre, 2018 - 16:15

BOA SN

0,00

SONATEL

-0,28

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° clear-day
Annonces

Moustapha Diakhaté sur le meurtre de Mariama Sagna: « Je refuse qu’on lie son assassinat à la politique… »

Keur Massar, Moustapha Diakhaté, Pastef, sokhna mariama sagna
Moustapha Diakhaté sur le meurtre de Mariama Sagna: « Je refuse qu’on lie son assassinat à la politique… »

Moustapha Dikhaté était, ce lundi, l’invité de Rfm matin. Il a été interpellé sur la sécurité des citoyens, particulièrement les cas de meurtres qui sévissent, depuis un certain temps dans la banlieue. La dernière en date, le meurtre de Sokhna Mariama Sagna, une militante de Pastef tuée chez elle, à Keur Massar, juste après le meeting de Ousmane Sonko. 

« Effectivement il existe un problème de sécurité…« , reconnait le chef de Cabinet du président de la République qui n’a pas manqué de prier pour le repos de l’âme de la défunte Mariama Sagna.

« J’ai entendu certains propos du côté de l’opposition. Ils doivent parler avec responsabilité, car il s’agit de décès (…) Une personne doit être neutre…« , rappelle Moustapha Diakhaté qui pointe du doigt certaines personnes qui, selon lui, ont commencé à politiser le meurtre de la militante de Pastef à Keur Massar. Ce, même si sa mort est survenue juste après le meeting du leader de Pastef.

« Je pense que si on laisse la police faire son travail, lumière sera faite sur cette affaire, le meurtrier sera appréhendé et le mobile  du meurtre connu« , estime l’apériste. Revenant sur la sécurité des citoyens, M. Diakhaté reconnait qu’il y a des efforts à faire.

« C’est vraiment ignoble, (cet acte) mais je dis que des avancées considérables ont été notées depuis 2012 (…) Mais ce que je refuse c’est qu’on lie son assassinat à la politique. Qu’on laisse la justice faire son travail…« , laisse-t-il entendre.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  1. focus dit :

    La securite des senegalais ne vous preoccupe guerre qu est ce que vous avez fais pour arreter ce phenomene qu est » l agression  » on tue blesse arrache chaque jour d honnetes citoyens sans qu aucune politique concrete ne soit mis es place pour le freiner et vous parlez d emergence la solution c est SONKO point barre

  2. NON T AS RIEN A ACCEPTER OU A REFUSER C EST L ENQUÊTE QUI NOUS DIRA CE QUI C EST VRAIMENT PASSÉ ET POUR QUEL MOTIF

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *