PUBLICITÉ

Morgun : “Si je suis avec Sonko, c’est parce qu’on partage le même courant de pensée…”

Dans un entretien en ligne avec Senego, le rappeur et activiste Mollah Morgun explique son adhésion à la démarche politique d’Ousmane Sonko. 

Mollah en phase avec le leader de Pastef

Selon l’activiste vivant actuellement aux Etats-Unis, c’est avant tout le leader de Pastef – qui l’a rejoint dans son combat. “Nous ne sommes plus dans des combats personnels. Nous suivons les personnalités qui sont devant la scène. Nous sommes avec les débats d’idées et d’idéologies“, a-t-il d”emblée souligné.

“Le même courant de pensée…”

“Notre adhésion à la politique d’Ousmane Sonko, se justifie tout simplement par sa démarche politique souveraine et nationaliste. Nous sommes avec Sonko parce qu’il nous rejoint dans notre combat que nous avons longtemps porté. Nous partageons le même courant de pensée”, a-t-il expliqué.

Regardez !

 

Abonnez-vous pour ne plus manquer les vidéos en rapport avec le Sénégal !
whatsapp 2425
Annonces

(5) commentaires

  • Momor

    You are not the only one. Tout les jeunes conscient, fiere d ‘etre africain, et qui lutte contre le neo colonialisme sont avec Sonko. Que le bon dieu nous aide dans ce ultime combat qui nous liberera du neo colonialisme et nous rendra notre dignite.

  • Abdou Ba

    Il est nul votre mec la il peut même pas gérer un quartier

    • Diouf Cheikh

      Abdou: regarde d’abord l’intérêt de ton pays avant de défendre celui qui vend son pays et qui copie les Acheteurs du Sénégal au prix soldé .Moi qui te parle je suis un proche de ceux qui dirigent le (Galgui).

  • Sall

    mai il la fait quoi pour les Sénégal que de blabla on pas besoin de sa au Sénégal on a besoin quelque qui travaille

  • Badara

    Votre probleme est que vous avez l’hypocrisie de vouloir ignorer sonko pour vos interets égoistes,mais vous tous vous savez que Sonko n’a jamais menti depuis son engagement,il a dit ici l’affaire du petrole,du 94 milliard,des budgets votés sans droits et personnes ne s’est levé pour lui démentir,encore il dit encore la vérite devient