PUBLICITÉ
inondation - Malgré les milliards, les programmes et les annonces pompeuses, les populations toujours en proie aux inondations

Malgré les milliards, les programmes et les annonces pompeuses, les populations toujours en proie aux inondations

Macky Sall a mis en place le programme décennal de la lutte contre les inondations et cré des départements ministériels en charge de la question. Plusieurs financements à coups de milliards ont été consentis pour sortir les populations des eaux et faire de sorte que certaines zones de la banlieue dakaroises ainsi que des villes de l’intérieur ne vivent plus dans la hantise des inondations à chaque début d’hivernage.

Au delà des financements publics, des conventions comme celle signée avec l’Uemoa sur la question, ont été notées pour la réhabilitation et la réalisation de forages et de canalisation de refoulement et d’adduction d’eau.

Mais force est de reconnaitre que le problème persiste toujours dans ces zones qui ont déjà englouties des milliards. Plusieurs quartiers de Dakar et des villes de l’intérieur sont dans les eaux et le phénomène a même gagné des quartiers qui jusque là étaient épargnées. « Les ministres passent chez dans nos quartiers, se glorifient de la vision du Président qui permis de réaliser, de faire, d’envisager ceci, cela… mais ils nous trouvent dans les eaux et nous laissent dans les eaux », se désole Samba Diop, un habitant de Yeumbeul Sud.

Baye Thiam qui appartient au Collectif de lutte contre inondations, une structure de la banlieue qui a son siège à Wakhinane Nimzatt avance que le ministère chargé de la restructuration et de la requalification des banlieues n’a pas de budget suffisant pour faire face aux inondations et assister les populations affectées par les eaux stagnantes».

« Pire avec tous les milliards qu’on entend dans le cadre de la lutte contre les inondations, aucun acte concernant la construction de canalisations pour l’évacuation des eaux n’a été posé, ni installation de machines de pompages, encore moins les ouvrages pour le drainage des eaux. Les communes inondables de la banlieue sont négligées ».

Cette situation remet au goût du jour la pertinence et la bonne orientation des politiques en matière d’assainissement et de gestion des inondations.

Annonces Pompeuses Inondations
Annonces

(4) commentaires

Polo

Que les populations acceptent de déguerpir les zones inondables.

Désolé

Je découvre ce site dont on m'a dit du bien. Deuxième article lu, en diagonale, deuxième faute au niveau de la première phrase. Je vais m'en arrêter là. Bonne continuation.

Paco

Gouvernement grande gueule réalisation zerooooooooooo

Wakh rek jeuf daraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Anonyme

les zones ne doivent pas être habitées car c'est des endroits où jadis étaient des marigots

Publier un commentaire