Lutte contre les violences faites aux Lgbti : Le Sénégal ne dit pas NON à l’Onu

Le débat sur l’homosexualité bat son plein au Sénégal. Et, ce n’est pas les fans de Wally Seck ou certains agents de Oxfam qui diront le contraire. Devant les Nations Unies, le Sénégal vient d’adopter une posture qui fait réfléchir. Les Nations-Unies ont adopté une résolution condamnant et luttant contre les violences faites à l’encontre des Lgbti (Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexe).

Le quotidien Les Echos qui rapporte l’information informe que le Sénégal a préféré s’abstenir au moment du vote contrairement au Nigéria ainsi que des pays Arabes (Arabie Saoudite, Qatar, Bahreïn, Egypte, Irak), le Pakistan et la Chine qui ont voté “Non”.

D’ailleurs, le Nigéria qui compte une très forte communauté musulmane est le seul pays d’Afrique à voter contre la résolution condamnant les violences liées à l’orientation sexuelle. Les 27 pays qui ont voté en faveur de la résolution sont des pays d’Europe, d’Amérique Latines et des Iles du Pacifiques.

Vague d’indignations après un tee-shirt de Wally Seck

A rappeler que l’artiste chanteur Waly Seck, a enfilé le 5 juillet dernier, jour du match Sénégal-Ouganda, coïncidant avec la journée des homos, un tee-shirt aux couleurs du drapeau de la communauté des Lgbti. Une image qui a soulevé une vive polémique au Sénégal. Au même moment, la communauté gay n’a pas manqué de féliciter l’artiste pour son acte.

Elimane Kane licencié par Oxfam

L’Ong britannique Oxfam a licencié certains de ses cadres qui ont refusé de faire la promotion de l’homosexualité… Parmi eux, Elimane Kane qui avait réagi à travers un communiqué où il s’expliquait en ces termes : “Vendredi 28 juin, vers 9.00. Oxfam International a envoyé un email commun à tous les agents d’ Oxfam intitulé “Lettre d’amour” dans lequel il est question de la condition des LGBTI dans l’organisation et de la nécessité de les promouvoir, de leur donner des postes de responsabilité (…) A la lecture de l’email, je décide d’y répondre en dénonçant son caractère irrespectueux et violent…“

À lire aussi
Soirée Lgbti : Jamra saisit le préfet et dénonce des lobbies homosexuels...
Lgbti Onu
whatsapp 293

(19) commentaires

René Diagne

les relations internationales telles que instituées sont maccabres pour nos Etats.et cela ne date pas d aujourdhui.Avec leur fmi et banque mondiale entre autres mis en place dès la 8fin de la guerre qui a conduit ineluctablement à la déconolisation en plus de l ONU avec ses veto distribués entre eux tout ça a fait que nous soyons mal partis et demeurons à leur merci.VIVEMENT LE REVEIL VERITABLE DE L AFRIQUE…..

Birame Ndoye

DE TOUTES LES FAÇONS ,MÊME SI L’ÉTAT SÉNÉGALAIS SIGNE LE DOCUMENT, LE PEUPLE NE KE SUIVRA PAS.
LES LGBT N’AURONT JAMAIS LA LIBERTÉ D’AGIR AU SÉNÉGAL.
NOS 2 RELIGIONS NE L’ACCEPTERONT JAMAIS.
LE PEUPLE EST MÛR.

Ada Gueye

Les sénégalais beugue ni ou goor djiguéne sinou réw ok

Paco Faye

C’EST LA HONTE POUR NOUS. MAIS LA COLÈRE DE DIEU SERA TERRIBLE. NOUS SOMMES DIRIGÉS PAR WHATIATIA ET SA FAMILLE QUI FONT CE QU’IL VEULENT DE NOUS. LA COLÈRE DE DIEU SERA TERRIBLE

Fagaye

Paco ay dou yam si boppou borom nagnou kheh homosexuel té gniane diam si rewmi

Wahab Cisse

Je lance un appel à tous les croyants des trois grandes religions :musulman chrétiens et juifs pour leur dire que l’heure du “dadial”ou le faux messi est arrivée en atteste cette résolution de L’ONU pour la défense des LGBTI.Maintenant il n’ya plus de doute possible donc préparons nous au retour du christ et à l’apparition de l’imam Mahdi qui sifflera la fin de la récréation :Soyez comptés parmi les disciples de l’imam

Moussa Mbaye

Qu’il dégage au Sénégal ils veulent nous imposer leurs merde nous on n’a de croyances on n’a pas besoin d’eux un p c tou

Bassirou Cisse

Fi gor djiguene dou fi am diam mook jusqu,à la fin du monde dieu est avec les saints

Charles

QUI FINANCE LE SENEGAL? QUI VOLE LE SENEGAL??? C’EST LE RESULTAT D’UN ETAT VOLEUR DES BIENS DE SON PROPRE PEUPLE.

Souleymane Cisse

Non amoul waxe jou nexe koufi def yeufou gordjigen niou deuge sa ndeye amoul lene amoul kouniouye téyé Oxfam mome yene sen data yaye bayiwouma ken si wa Oxfam mension spécial pour wa Oxfam s’en data yaye kalathie🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮

René Diagne

oui le peuple ne l acceptera jamais

Malika

Waly vrai domerame

Koume Abou

sa c’est pas bon dans notre pays contre la nature on ai des musulmans

Koume Abou

gordjiguene bakhoul

Chacha

76 010 85 06 SUI TOUTE SEUL CHEZ MOI

Issa Ba

La diplomatie a pris le pas sur la religion et les mœurs au Sénégal.
Que le tout puissant nous protège des lobbies LGBTI.

Bab

Les gens ont intérêt à réagir ils en sont a la phase acceptation de fait bientôt ça sera la dépénalisation ça crée des troubles a l’ordre publique et les homo c’est aussi le sida les ist et mst

Fallou

Et si on dit “non”,qu’est ce qui peut nous arriver?Si je comprends bien,Macky préfère la colère de Dieu à celle des lobbies maçonniques?La neutralité est l’attitude des nafekhs.
Non,ce n’est pas la position des Sénégalais;c’est celle d’un mou préfet de la France.

Fallou

Il choisit la colére de Dieu à celle des lobbies maconiques?Cette neutralité dans ce vote n’est pas le chois du Sénégalais.C’est celle d’un petit préfet qui trahit chaque jour son peuple dans l’exercice du pouvoir que ce dernier lui a confié.