Annonces
» » » L’étudiante en médecine soupçonnée...

L’étudiante en médecine soupçonnée d’infanticide…

Juliette Diatta, une étudiante en médecine, était devant la barre de la Chambre criminelle, ce mardi, accusée pour des faits d’infanticide. 

Apres avoir caché sa grossesse pendant 9 mois, le 29 mars 2013, Juliette avait mis au monde des jumeaux. A cause de la grossesse hors de mariage, suite à un divorce, Mme Diatta n’avait jamais effectué de visites prénatales, ayant peur de se faire démasquer, particulièrement devant ses parents, a-t-elle avoué ce mardi devant le juge.

Devant la barre, Juliette a déclaré qu’après la naissance, les deux bébés ne respiraient plus; donc elle a les enveloppés dans un drap avant de les ramener à l’hôpital de Ouakam.

Les sages-femmes, constatant que les deux jumeaux étaient morts, et soupçonnant un cas d’infanticide, ont appelé la Brigade de gendarmerie de la localité.

Selon le certificat de genre de mort, l’un des jumeaux est mort après avoir été cogné contre un objet dur, confirme Voxpop. 

Le délibéré est fixé au 17 avril prochain.

Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces