Les étudiants de la Fst exigent la libération de leur camarade

Les étudiants de la Faculté des sciences et techniques de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar demande la libération de leur camarade  Guissé Gningue, responsable de la commission pédagogique incarcéré par la police depuis vendredi dernier.

Joint au téléphone par la rédaction de Senego, le président de l’amicale, Abdoulaye Niang revient sur la plate-forme revendicative et les nouveaux plans d’actions prévus.

En mouvement depuis le mercredi, les étudiants réclament le payement des bourses sociales, l’augmentation du taux pur les étudiants en master 2. Par le biais du président de ladite faculté Abdoulaye Niang, ils ont également fustigé l’étroitesse des salles qui occasionnent souvent des cas d’accident.  » Nous faisons la navette entre les hôpitaux Fann et Dantec à cause des étudiants qui piquent des crises causées par l’étroitesse des salle « .

Parmi les cinq points du mémorandum, les conditions des toilettes ont été aussi soulevées. Ils exigent des conditions d’hygiène et de propreté.

Toutefois, il disent qu’ils ne sont pas encore prêts à regagner les classes. « Aujourd’hui, on a décrété une journée morte et nous savon pas quand on va retourner dans les classes. On ira jusqu’à la satisfaction de nos doléances « , annonce t-il.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire