PUBLICITÉ

Le comédien Abdoulaye Ndiaye en pleurs : «Ce jour-là, si je devais donner ma vie pour faire revenir A. D, je l’aurai fait»

Ablaye Ndiaye, mort, pleurs, Procès
Le comédien Abdoulaye Ndiaye en pleurs : «Ce jour-là, si je devais donner ma vie pour faire revenir A. D, je l’aurai fait»

Hier le tribunal a condamné Ndiaye à 3 mois avec sursis, en sus d’une amende de 26 000 francs Cfa. En effet, c’est la mort dans l’âme que l’humoriste a comparu libre, hier, devant le tribunal de grande instance de Pikine Guédiawaye, pour les faits d’homicide involontaire, au préjudice d’un garçon de 3 ans, et non-respect du code de la route. Abdoulaye Ndiaye, de son vrai nom a fait pleurer plus d’un de tristesse avec les larmes. «Ce jour-là, si je devais donner ma vie pour faire revenir A. D, je l’aurai fait»

Annonces
Annonces

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !
Meeee

Même tuer une personne maintenant c’est du “buzz”,adouna bi dale Khamna ni li si dèss barètoul.Sinon Ndiaye,je sais pas si tu le sais ou non mais sur le plan islamique il y’a une compensation financière que tu dois donner à la famille de la victime (à moins qu’elle désiste)

Publier un commentaire