PUBLICITÉ

« La réconciliation Wade/Macky dépasse la personne de Sonko » (Senego TV)

Pape Malick Ndour, coordonnateur national du Prodac, invité de senego, est revenu sur la réconciliation entre son mentor et Me Wade scellée par l’entremise du Khalife Général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, à l’occasion de l’inauguration de la Mosquée Massalikul Jinaan.

Répondant à la question de savoir si Sonko n’avait pas perdu un allié, le président Wade qu’il avait courtisé lors de la dernière échéance présidentielle du 24 février 2019, Pape Malick Ndour de minimiser.

La personne de Sonko

Pour le jeune président du conseil départemental de Guinguinéo, cette réconciliation entre Me Wade et le président Macky Sall dépasse de loin la personne de Sonko. « Le président Macky Sall, en se réconciliant avec Wade, n’a jamais pensé à Ousmane Sonko. Il a, avant toute considération, pensé au Sénégal qu’il veut dignement servir en redressant exponentiellement son économie », a ajouté Pape Malick Ndour.

Loi sur la « présidentiabilité »…

Revenant sur la supposée loi qui interdirait à toute personne renvoyée de la fonction publique de pouvoir se présenter à une présidentielle, Pape Malick Ndour pense que, même si ceci est une proposition pertinente qui peut-être améliorée pour sa mise en application, il faut, après tout, refuser de la brandir dans ce contexte, avec un Ousmane Sonko qui veut à tout prix se faire passer pour une victime.

« C’est une bonne loi dans la forme, mais si on la sort par rapport au contexte de Sonko, cela ressemblera à une personnalisation de cette loi qui a pourtant sa raison d’être. Pour l’instant, il y a la loi électorale qui permet aux Sénégalais très conscients de choisir leur président, ensuite on verra ce qu’il faut faire », rajoute Pape Malick Ndour.

Fonction publique : Réintégration de Sonko

En outre, au regard de certains qui demandent que Sonko soit réintégré dans la fonction publique, Pape Malick Ndour se dit favorable, sous des conditions. « Sonko peut bel et bien bénéficier d’une réintégration à la fonction publique, mais faut-il qu’il accepte ses fautes et présente ses excuses au peuple sénégalais », fait savoir le Dg du Prodac.

Réconciliation Wade/Macky Sonko
Annonces

(4) commentaires

Ans

Qel faute doit il reconnaitr et opré d qi s’excuser, vous les gens d Apr ou du pouvoir, ni pense même pa espèce d minibl pti politicien voleur!!

Beug+Sama+Rew

MR Ndour les sénégalais ne comprennent pas L’APR quand c’est Sonko qui s’approche de Wade vous le taxer d’incohérent dans sa démarche et maintenant vous êtes avec Wade il n’a rien dit et vous l’attaquer encore thiey Sonko tu es vraiment le bb monstre de la politique sénégalaise

Mohamed Sy

Je n’arrive toujours pas á comprendre la démarche de Sonko envers le Président Abdoulaye Wade qu’il a voulu fusiller en même temps que les Présidents Diouf et Sall.
De l’incohérence notoire.

Niasse

Quel excuse tu as intérêt à fermer ta sal bouche tu n’a même pas honte vraiment vous les traître qui trahit votre peuple pour juste les petits miettes de pain

Publier un commentaire