Annonces
» » » » » La question « énervante » de Ansoumana...

La question « énervante » de Ansoumana Dionne au procureur

La question de Ansoumana Dione sur la situation des malades mentaux dans les prisons n’a pas plu au substitut du procureur, Pape Imaïla Diallo. Selon les radars du journal Libération, lors du colloque sur « la procédure pénale et les droits fondamentaux », le substitut du procureur était dans tous ces états.

« Est-ce que le procureur de la République n’est-il pas lui même un malade mental, vu que la place d’un malade mental n’est pas en prison mais dans un hôpital psychiatrique. S’il était une personnes saine, il allait demander à ce que le cas des malades mentaux soit pris en charge », c’est la question que le président de l’Association sénégalaise aux malade mentaux a posée au substitut du procureur.

Une interpellation qui a mis le substitut du procureur, Pape Ismaïla Diallo, dans tous ses états. Répondant à l’attaque de Ansoumana Dione, il a d’abord demandé à ce que le débat soit franc. Selon lui, le procureur n’est pas un distributeur automatique de mandats de dépôts, ni de peines et « il n’y a pas un dément en prison ».

A l’en croire, les informations, selon lesquelles,  il y aurait des malade mentaux dans les prisons sont fausses. En plus, ajoute t-il, on ne peut pas libérer une personne au motif qu’il perturbe la prison.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL

Annonces

Annonces

Afficher les suivants..