PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
khalifa sall 1 - La Lsdh demande la libération immédiate de Khalifa Sall

La Lsdh demande la libération immédiate de Khalifa Sall

La Ligue sénégalaise des droits de l’homme (Lsdh) demande la libération immédiate de Khalifa Sall, maire de Dakar. Selon Me Assane Dioma Ndiaye, le maire de Dakar bénéficie d’une présomption d’innocence. 

« Il a été officiellement élu en qualité de député. Et la constitution dit que la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par le biais du suffrage direct ou indirect. Le peuple a estimé, nonobstant les poursuites intentées contre lui, que M. Khalifa Sall devait le représenter à l’Assemblée nationale », explique sur la Rfm, Me Assane Dioma Ndiaye.

A l’en croire, le dossier est à l’état des poursuites. Et les poursuites au Sénégal, avance-t-il,  l’inculpation de façon générale, c’est sur la base d’indices et de présomption graves et concordantes.

« Il bénéficie de la présomption d’innocence et les culpabilités ne peuvent pas prévaloir sur les dispositions  constitutionnelles qui aujourd’hui imposent que Khalifa Sall puisse  exercer son mandat ».

Aussi bien les autorités judiciaires que l’Assemblée nationale, dans l’intérêt de la séparation des pouvoirs, plaide-t-il, on  doit faire en sorte que M. Khalifa Sall, comme tous les élus au demeurant, puisse exercer son mandat jusqu’à ce que la preuve  d’une déchéance légale soit établie ».

A l’état actuel, argumente Me Ndiaye, « les poursuites qui ne sont pas encore sanctionnées par une culpabilité, on ne peut pas sacrifier cette volonté populaire exprimée par le biais du suffrage universel et le priver de l’exercice de son mandat ».

Pour Me Baboucar Cissé, un des avocats de l’Etat, sur la Rfm, l’arrestation du maire de Dakar est antérieure à son élection au poste de député. Et une liberté provisoire lui est décernée s’il accepte de payer  la caution de 1, 383 000 000 F Cfa.

Khalifa Sall Libération
Annonces

(6) commentaires

Doumoome

ou est serigne moustapha sy? Il a abandonné khalifa sall oubien?

Ablaye+Daouda+Diallo

katal sa ndaye avocat fayoul dara te dikéneko bayi par a ou par b khalifa daye kéne justice de manipulation domerame macky sall et so goyvernement et ses enqueteurs katelene ndaye kene palais inspecteur d’etat niake fayda magistrat yi amelene sene autonomie ak noak fayda generauyi deflene bloc justice bu baxe

Ablaye+Daouda+Diallo

bou faye di ame yenaye faye diape ndaye sounou xalisse di mayé rek fokni sene ndona bayela wala sene mame niak kene fayda lol xolene si europe kene ligueye ba deukbi tarou yalla teralna senegal xolelene ressource yifi ame teklene justicebi si yone defar deugbi

Ablaye+Daouda+Diallo

je suis d’accord avec serigne moustapha sy strategie rek fofoula bouniokhame finga dieume tok palais di calcule rek lagnou meune

Madjiguéne

Non il ne la pas abandonné

Ousseynou

C’est vraiment un recul démocratique : exiler des opposants, arrestations arbitraires. Je n’osais pas croire à ça avec MAKY. Adouna dafa teureudi quant aux marabouts sur les businessman et maîtres chanteurs ils ne croient en rien Quanta

Publier un commentaire