Annonces
Publicité
» » » » » La fête de la Toussaint expliquée par...

La fête de la Toussaint expliquée par l’abbé Pierre Dione

  • Mangoné KA Mangoné KA

Les catholiques commémorent ce mercredi 1er  novembre la Toussaint. Une fête pour rendre hommage à tous les saints, vivants ou morts. Occasion aussi pour anticiper sur la célébration de la fête des morts prévue demain jeudi 2 novembre.
« Le 1er novembre, ce n’est pas la fête des morts. Il se trouve que le 2 novembre est souvent un jour ouvrable, et c’est le cas cette année. Nous allons donc fêter les Saints le 1er novembre, le lendemain jeudi jour ouvrable, nous savons que les gens n’auront pas le temps de se déplacer en direction des cimetières quand bien même il est évident que dans toutes les églises on va célébrer ce qu’on appelle la commémoration  des fidèles défunts, le  2 novembre », explique, sur Sud Fm, l’abbé Pierre Dione, curé de la Paroisse cathédrale Saint Théophile de Kaolack.
Donc ce 1er novembre, il est rendu hommage aux Saints, en présence de Dieu. « Nous sollicitons leur intercession  et dans la même lancée, le prolongement de la célébration des Saints, nous allons en procession vers le cimetière et nous allons prier pour les défunts ».
Ici, poursuit l’abbé, ils vont asperger les tombes, « entourer les défunts en souvenir aussi de leurs obsèques et de leur baptême, se rappeler que par le baptême ils sont devenus enfants de Dieu et utiliser l’encens pour montrer que notre corps n’est pas destiné au néant, à la déchéance, parce que Dieu nous a créés par amour et que nous avons tous un destin commun, c’est le salut. Dieu veut vraiment nous sauver ». 
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces