Annonces
» » » » La Cojer regrette la politisation du massacre de...

La Cojer regrette la politisation du massacre de Borofaye par certains opposants

La Convergence des Jeunesses Républicaines (COJER) a exprimé sa consternation à la suite du massacre de la foret de Barofaye en Casamance coûtant la vie à 13 jeunes garçons. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les camarades de Thérese Faye n’ont pas manqué de fustiger le comportement de certains opposants.

« La Convergence des Jeunesses Républicaines (COJER) a suivi avec la plus grande consternation et une profonde indignation la tuerie de 13 jeunes perpétrée ce samedi 06 janvier 2018, dans la forêt classée de Boffa. Ce carnage, qui a occasionné des pertes en vies humaines, est tout simplement inacceptable et odieux, surtout en ces temps d’accalmie, marqués par un appel vibrant au dialogue du Président de la République, pour le retour définitif de la paix dans la partie méridionale de notre pays« , souligne-t-elle.

 « La COJER regrette et condamne également, avec la plus grande fermeté, l’attitude malsaine de certains acteurs politiques de l’opposition qui n’éprouvent aucune gêne à politiser cyniquement ce drame qui plonge notre pays dans l’émoi. En de pareilles circonstances, le Sénégal, notre patrie, a plus que jamais besoin de son unité nationale. Nous invitons alors, les uns et les autres, à la retenue et au sens de la mesure« . La Cojer a profité de ce communiqué pour « magnifier le projet de construction du siège de l’Alliance pour la République (APR), prévu sur un terrain de 2000 m2 acquis par le parti et situé sur l’avenue Cheikh Anta Diop« . Selon eux, « Cette initiative heureuse vient à son heure. Elle marquera davantage et à jamais, l’ancrage de notre jeune parti à l’histoire politique du Sénégal », renchérit le communiqué. 

Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *