La Banque mondiale relègue le Sénégal chez les « pays à faible revenu »

Le Sénégal est relégué dans la catégorie des « pays à faible revenu » par la Banque mondiale. L’Observateur qui a exploité le « Rapport 2019 de la Banque mondiale sur les perspectives économiques », prédit une nouvelle bombe sur le Macky.

Une titraille qui fait froid dans le dos et donnera, dans ce contexte de polémique sur les contrats de Petro-Tim et du « Scandale à 10 milliards de dollars », ébruité par la BBC dans son fameux reportage, du grain à moudre à l’opposition et à la société civile.

En effet, de plus de 60 au début des années 2000, les pays pauvres ne sont plus que 34. Mais, l’étude de la Banque mondiale a révélé que « le Sénégal, avec 950 dollars (environ 552 425 FCfa) de Rnb, est en dessous du seuil des pays à revenu moyen ».

Tirant les enseignements de ce document au contenu explosif, qui ne manquera pas d’alimenter, dans les jours à venir, les débats, Meïssa Babou, économiste et enseignant-chercheur à l’Ucad, tranche : « Cette situation contredit le concept d’émergence. »

(5) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Eugene Senghor

Et on ose parler de Sénégal émergent???Sénégal á reeglina avec Macky Sall

Jaimonpays

Macky meunoul khamoul mais les sénégalais sont naïfs. Allons rek.

asse

Ça , même les chèvres le savaient !

Do

Kel emergence? Ici ya pa de l’emergence mé de la corruption, des detournements, des pillages de ressources, des opposants emprisonés et des voleurs protégés et encouragés à voler encore. Ah oui c’est le Snegal, lé choses marchent ainsi.

Publier un commentaire