Annonces
Publicité
» » » » Joyeux anniversaire Monsieur le président...

Joyeux anniversaire Monsieur le président Moustapha Niasse

  • Moustapha MBAYE Moustapha MBAYE

4 novembre 1939- 4 novembre 2017. Cela vous fait plus de ¾ de siècle Je pense qu’on peut vous classer parmi les « sages ». Ce mot étant utilisé chez nous pour qualifier les personnes d’âge avancé. Ainsi, on attend d’eux la générosité, l’altruisme, les conseils avérés… la sagesse tout simplement.

Monsieur le Président, je me souviens comme si c’était hier, le soir du 1er décembre 2011, quand vous êtes rentré de chez Dansokho et que vous étiez désigné par vos pairs ou du moins par la majorité comme le candidat unique de Benno Sigguil Sénégal . Nous étions pas moins de 100 responsables à vous attendre à la permanence comme des élèves de terminale sous le balcon du bâtiment où la lecture de la liste des bacheliers se fait.

Je me suis jetée dans vos bras et j’ai pleuré, vous avez pleuré, nous avons pleuré pour l’espoir que vous suscitiez pour moi, pour nous, pour ce Pays. Cet espoir qu’on a placé en vous depuis l’appel du 16 juin 1999. Vous nous l’avez dit et nous y avons cru : « Nous avons choisi l’ESPOIR ».

Monsieur le Président, je me souviens également, que le 16 février 2017, à 23h 20 à 57km de Bakel en venant de Matam, 3 jeunes qui ont perdu la vie en voulant vous décrocher le ticket d’accès à la Magistrature Suprême se sont retrouvés coincés sous le camion de sono jusqu’à 6h20 du matin faute de sapeurs pompiers aux alentours de 100km à la ronde.

Monsieur le Président, le 23 février de la même année, Boubacar Camara et Aida Ndao (présidente de la jeunesse féminine du département de Kaolack)  sont allés rejoindre le groupe de Ndiaga Sow à travers un accident également lors d’un meeting dans votre fief.

Monsieur le Président, nous avons surmonté toutes ces épreuves et avons continué tant bien que mal à vouloir atteindre notre objectif qui était de faire de vous le 4eme Président de la République  du Sénégal. Le dernier mot revenant au tout puissant, nous avons accepté sa volonté et nous avons continué le combat derrière vous pour  le report effectif de nos voix au 2nd tour pour le candidat Macky SALL.

Monsieur le Président, quand vous êtes devenu Président de l’Assemblée Nationale ce n’était une surprise pour personne puisque le Président Macky SALL venait de mettre en pratique son crédo « gagner ensemble et gouverner ensemble ».

Monsieur le Président, votre élection à la tête de cette institution a suscité en moi un nouvel espoir. L’espoir de voir enfin la restauration de la République, un équilibre des pouvoirs, une survie de la démocratie mais aussi et surtout la fin de l’ère de la superpuissance des Présidents Sénégalais.

Le premier acte que vous avez posé en tant que Président de l’Assemblée Nationale a été de vouloir donner Malick Gakou en offrande à celui que vous vénérez aujourd’hui. Ce même Malick Gakou que vous disiez considérer comme votre fils, votre héritier politique pour conserver un titre, pourquoi Khalifa devrait être surpris de ce cinéma dont vous êtes  l’acteur principal ?

Monsieur le Président, le réveil a été brutal, ma désillusion a été aussi grande sinon plus que mon espoir. Vous obéissez au Président de la République au doigt et à l’œil. Avec votre complicité, il utilise cette institution pour violer la constitution de notre pays et éliminer des adversaires politiques. Vous êtes également complice du népotisme en haut lieu de cette République non pas parce que vous ne le dénoncez pas, mais parce que vous avez également chercher à caser votre progéniture et celle de vos amis en lieu et place de cette jeunesse méritante qui a tant sacrifié pour que vous soyez là où vous êtes aujourd’hui.

 

Monsieur le Président, force est de constater que vous venez d’écrire votre Nom en lettres d’or dans le livre des records en tant que « pire Président de l’Assemblée Nationale » que le Sénégal ait connu de Lamine Coura Gueye à nos jours. Vous considérez-vous « sage » ? Est-ce ce que vous voulez laisser comme héritage à vos enfants et vos petits enfants ? Car vous ne le savez que trop bien, l’histoire retiendra !

Recevez mes vœux les meilleurs pour cette bougie de plus en espérant qu’elle puisse illuminer le reste de votre carrière politique et enfin sauver ce qui peut l’être de la République.

Sokhna Diarra Cissé

Présidente de la jeunesse féminine du GP

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

12 commentaires

  • Beug sama rew
    04/11/2017 11:31

    il ne sait même pas gérer une assemblée Alhamdoulilah qu’il n’ai pu être président ça allait être la catastrophe pour notre cher Sénégal Dieu soit loué

  • Vérité
    04/11/2017 11:36

    Un vieux menteur peu vivre longtemps car Dieu n’a pas besoin de lui a ce moment

  • milk+zoo
    04/11/2017 11:41

    bien dit moustapha a trompé tout une peuple

  • Dax
    04/11/2017 11:56

    Niasse la honte au perchoir
    Hier avec une pierre l’insulte à la bouche
    Aujourd’hui la traîtrise et l’insouciance en bandoulière
    malédiction aux politiques de ce faux pays

  • Senegalese
    04/11/2017 12:01

    Une annnée de moins dans cette vie de mensonges.
    Un très grand pas de plus vers la mort.
    Il ne craint pas Dieu, mais la mort, si

  • poloy
    04/11/2017 12:02

    MOUSTAPHA NIASSE YALLA NANGA DÉ bou gaww
    SENEGAL LIBRE

  • Cheikhou Coly
    04/11/2017 12:09

    Le vieillard va te reposer il est tant seul maître wade qui réussit d’être président a son âge comment peut-on élire un vieillard devant les jeune jamais

  • ane
    04/11/2017 13:13

    poloy tu m’a tuer mdr

  • Refuseur.
    04/11/2017 13:39

    Une des définitions de parasite: Personne qui vit dans l’oisiveté, aux dépens d’autrui ou de la société. Niasse n’a jamais rien fait pour le Senegal il faut que les Senegalais le sachent. Il faut montrer la vraie face de ces gens. Tous ceux qu’ils ont eu dans leur vie ils le doivent au peuple. Le peuple n’a jamais rien eu en retour nada rien. Pas d’ecoles pas de routes pas de stades zero nothing. Ils ont le culot de nous dire qu’ils sont milliardaires. Personne ne leur connait de sociétés qui emploient des jeunes

  • Talla
    04/11/2017 17:39

    Parasite ce vieux mome pouvoir rek lleu guiss

  • NeoGalsenois
    05/11/2017 01:00

    Excellente contribution Soxna Diarra, j’espère qu’il se réveillera avant qu’il ne soit tard. C’est un dinosaure de cette politique politicienne sénégalaise. Joyeux anniversaire quand même !

  • DASE
    05/11/2017 09:34

    YALLA NA NA NGA DOUNDATE LOU YAGUE AK NOUNE DIOULITE YEEP WAYE WADIAL DE DIOTE NA DEUGUEULA WAR KOUNEEK WAYE BAYIL KHEL NE DO TO DOUNDE LINGA DOUNDE . TEGUAL ADOUNA FI SOUF TE DIOUBLOU THI YALLA YENEYI MO NOUL ANDE AK DIAMOU YALLA NI MOU WARE ANNA DJIBO,ETC

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL