Intelligence artificielle: l’Afrique tient son premier laboratoire

 Google a ouvert au Ghana, le premier laboratoire de recherche, spécialisé sur l’intelligence artificielle (IA).   Ainsi, le continent fait désormais partie du cercle des Nations travaillant dans le domaine des IA.

En juin 2018, la société américaine Google annonçait l’ouverture d’un centre de recherche en Intelligence artificielle (IA) à Accra, la capitale du Ghana. C’est chose faite depuis le 11 avril 2019. L’infrastructure technologique a officiellement été inaugurée. A travers elle, le géant américain entend collaborer avec les universités et les centres de recherche locaux, travailler avec les décideurs politiques sur les utilisations potentielles de l’IA en Afrique, dans les secteurs de la santé, de l’agriculture et de l’éducation.

 « L’Afrique est confrontée à de nombreux défis, et l’utilisation de l’intelligence artificielle peut y être plus importante encore qu’ailleurs « , explique Moustapha Cissé, directeur du nouveau centre Google d’Accra.

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !
Zobserve

Bonjour Mr Cissé, à quand l’utilisation des google cars pour faire le map de Dakar, en partenariat avec le cadastre ça peut se faire facilement. Moi comme d’autres informaticiens en France possèdent beaucoup de projets qui s’appuient sur ce map.
Merci et félicitation pour le poste.

Publier un commentaire