PUBLICITÉ

En raison du coronavirus, Macky Sall sollicite l’annulation de la dette due par l’Afrique

Le président sénégalais, Macky Sall, a demandé l’annulation de dette que le contient africain doit encore à ses partenaires « bilatéraux » comme « multilatéraux ». Ce, en raison de la pandémie du coronavirus. 

La forte demande de Macky Sall…

Dans un tweet, publié ce mercredi soir, Macky Sall a sollicité « l’annulation » de la dette africaine auprès des partenaires « bilatéraux » et « multilatéraux ».

« L’Afrique a l’image du monde est gravement atteinte par la Pandémie du Covid-19 qui va durablement impacter son économie. Je demande à nos partenaires Bilatéraux et Multilatéraux d’accompagner la résilience du continent africain, en annulant sa dette », écrit le chef de l’Etat du Sénégal.

Le coronavirus : une aubaine pour le Sénégal?

Selon le rapport du Fonds monétaire international, publié en février 2020, la dette publique su Sénégal représente près de 64% du Produit intérieur brut (PIB), un seuil inquiétant d’après le FMI. Qui a fait passer le Sénégal dans une nouvelle case, celui des pays au risque de surendettement.

En effet,toujours selon les projections du FMI,  la dette publique totale a presque doublé depuis 2012, au début du premier mandat du président Macky Sall. Un peu plus de 30% du PIB pour atteindre la barre des 60% en 2019.

L’institution monétaire note plusieurs dépenses importantes liées au Plan Sénégal Emergent (PSE), qui vise à construire de nombreuses infrastructures. Ces investissements sont responsables de l’endettement.

D’ailleurs, le Fonds Monétaire international a même recommandé à l’Etat du Sénégal de freiner les dépenses publiques et d’accélérer le recouvrement des recettes. Ce qui a ainsi poussé au président Macky Sall de prendre des mesures ces dernières semaines, en augmentant le prix de l’électricité, qui a stimulé une vague de contestation dans le pays. En outre, il a réduit les dépenses au niveau des administrations.

Cependant, la question qui merite detre posée est la suivante : le coronavirus pourrait-il s’avérer comme une aubaine pour le Sénégal et le contient africain? L’on sait pertinemment que si les partenaires financiers arrivent à répondre favorablement à cette requête notamment l’annulation pure et simple de la dette – ceci permettrait au Sénégal de rebondir et d’orienter sa politique de développement comme il le souhaite.

Coronavirus Dette
whatsapp 438
Annonces

(7) commentaires

Alioune Diop

C’est trop facile les partenaires au développement n’investissent pas perte

Anais Jouve

TROP FACILE POURQUOI LE SÉNÉGALAIS ADORE LA FACILITÉ.1 EMPRUNT DOIT ÊTRE REMBOURSÉ.EN BON ENTENDEUR SALAM!

Possible

Si le président le dit c’est que c’est bien possible. Garder cette dette ne ferait qu’affaiblir nos économies davantage quand nous somme déjà en difficulté avec cette pandémie. 

Adil

Couvert de Honte. toujours pret a quemander. Comment pourrions nous etre respecte. Assistes permanents

Alou

Quel génie ! ça vous paraît honteux ? Mais vous pensez qu’après cette année et cette crise le reste des pays vont faire quoi ? Vous pensez que les Usa ne vont pas demander aux chinois d’effacer leur dette ?

Cheick Abu

Ce serait magnifique si ça marchait, on aura déjà du mal a se remettre de la crise alors encore plus avec notre dette …

Paul Diakhanté

Je suis d’accord avec le président pour une fois ! Il a une vision sur l’avenir et c’est tout aussi important que la gestion de la crise présente

Publier un commentaire