Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Elections Locales ou élections de localisation des autres élections ? (Par Soukeyna Fall)

Les locales sont -elles des photo lab pour les autres élections ? Les listes parallèles :parades ou bravades politiques ??? Dans ses élections ,la Tête de liste compte majoritairement ou proportionnellement avant le nom de la coalition ..ou c’est tout le contraire ??? Les investitures sont sources de grandes fissures dans beaucoup de coalitions .Laissés en rade beaucoup de militants sont en râles. Dans ce contexte pareil de frustrations et de mécontentements que vont donner les élections locales du 23 janvier 2022 pour tous les appareils politiques du Sénégal ???

Seul Dieu sait déjà !!

Dans la vie de chaque candidat à un examen, les résultats obtenus, comme réussite ou échec, font partie des lumières qui vont orienter sa vie. La réussite vous ouvre d’autres portes et l’échec vous invite à redoubler d’efforts. Dans le monde politique, les élections ou examen des partis ou coalitions par définition constituent des repères dans le calendrier électoral. Dans chaque parti ou coalition, chaque élection constitue avec les résultats obtenus une leçon à prendre et à apprendre pour analyser ses forces et ses faiblesses. Chaque élection constitue une boussole pour mieux s’orienter et mieux se préparer aux autres qui vont suivre. Cela signifie ainsi mieux se connaître , mieux se situer et mieux se parfaire politiquement.

L’objectif des élections locales de façon basique est de faire élire les Maires, les conseillers et les Présidents de Conseils départementaux sur l’ensemble du territoire national. Ces élus représentent L’Exécutif dans leurs localités mais constituent aussi des démembrements de L’EXÉCUTIF au plan national dont L’ÉTAT Central en est la Tête et le Chef .Le Président de la République est le chef de L’EXÉCUTIF sur l’ensemble du territoire national.

Sur le Plan politique, chaque terroir gagné constitue une sorte de territoire ou de fief pour la coalition gagnante. Deux élections constituent le POUVOIR EXÉCUTIF : Les élections locales et les élections présidentielles. Un Président de la République est père de la Nation, un Maire de par sa proximité est comme une mère pour sa commune et le Président du conseil départemental est comme l’oncle du département.

L’ensemble des terroirs du Sénégal forme le territoire national. Les collectivités locales nous offrent une belle occasion de connectivité avec l’intérieur du Sénégal dans son entièreté. C’est une formidable occasion de dialogue dans le Terroir avant d’être un dialogue des terroirs avec le territoire national . La campagne électorale dans les campagnes ou collectivités territoriales constituent l’Exposition ou la foire très attendue pour collecter des voix déterminantes pour s’ouvrir d’autres voies dans sa commune et sur l’ensemble du territoire national.

Son Excellence Macky Sall Président de la République fait beaucoup pour l’Emergence de toutes les localités du Sénégal. En effet avec les deux fonds de dotation de la Décentralisation (Fdd) et d’équipements des collectivités territoriales (Fecl) dont les budgets augmentent toujours de manière considérable sans compter avec Pacasen, Pudc , Puma et les nombreuses sources multiformes de financement des femmes et des jeunes pour leur autonomisation économique (Der, fongip, Foncis, le Ministère de la microfinance et de l’économie solidaire, celui de la femme etc..etc .). Le visage de beaucoup de collectivités territoriales a positivement complètement changé..

Je ne parlerai pas des bourses familiales et de la couverture médicale universelle.

Le formidable coaching territorial du Président Macky Sall permet de mettre en selle toutes les localités pour l’Emergence nationale!!! Avec l’Acte III de la Décentralisation de 2013 le Sénégal se veut diviser en “Territoires viables compétitifs et porteurs de développement..” Maintenant l’exposé des motifs clairement souligné dans la loi 1996 demeure . L’autorité de l’Etat central et son unité restent maintenues malgré les 9 domaines de compétences transférées aux collectivités territoriales.

Certains Maires qui n’ont rien compris se croient dans une situation ou relation de dualité ou de défiance avec l’Etat central. L’Acte III de la Décentralisation avec la communalisation intégrale est une cohérence de la vision de son Excellence Macky Sall Président de la République en matière d’équité territoriale. Toutes les communes du Sénégal sont d’égale dignité malgré les budgets qui diffèrent. La Pertinence des Pôles Urbains pour accélérer l’émergence de beaucoup de localités trouve sa source dans cette vision.

Diamniadio en est déjà une preuve audible et visible. La valeur foncière de nombreuses zones du Sénégal a considérablement augmentée grâce aux nombreuses réalisations ou projets de développement de son Excellence Macky Sall Président de la République. Des routes et autoponts de qualité pour faciliter l’accessibilité et la circulation des personnes et de leurs biens. L’enclavement de beaucoup de localités reste un mauvais souvenir. Le Difficile devient le facile avec l’Autopont de la Sénégambie. Dakar bénéficie déjà de beaucoup d’autoponts dont certains ont été aménagés avec un bon cadre de vie. Je ne vais pas parler du Ter et du Brt ..

Avant la colonisation ,le Sénégal avait toujours évolué avec la gouvernance et le gouvernement de base .A travers l’organisation des royaumes , chaque Roi fonctionnait avec autonomie en possédant tous les attributs nécessaires à son règne. Même si la vassalisation entre royaumes existait sur fond de suprématie militaire.

La notion de Nation Etat ou Etat Nation est née avec la colonisation pour se consolider après les indépendances jusqu’à nos jours. Cette division en royaume se vit toujours sociologiquement. En effet, la Division du Travail avec des rôles dans la société d’avant est finalement devenue une sorte de statut social qui se lègue de génération en génération rarement reléguée en second plan malgré la notion de République et de Religion.

Les élections locales qui concernent l’ensemble des régions du Sénégal sans la participation des sénégalais de la Diaspora comme électeurs directs mais comme vecteurs de vote , constituent un enjeu capital pour la capitale Dakar et pour les autres localités du Sénégal dans l’expression de leur devenir économique, social et environnemental.

Des élections locales très loquaces !

Des locales qui nous calent une bonne composition ou recomposition politique..
Des locales qui nous calquent avec tact et talc le nouveau visage politique du Sénégal .
Des locales en mode scanner et photo lab pour d’autres élections..
Oui les élections locales pour les laboratoires politiques constituent les véritables photo lab des autres élections à venir..
Des locales pour mieux localiser les autres élections !!!
Des élections locales ou des élections de localisation des autres élections ???

Dans ce contexte de découverte du Pétrole avec beaucoup de richesses attendues, les convoitises se multiplient. Jamais élection locale n’a été aussi importante pour le devenir du Sénégal et des sénégalais…

Une élection où les uns jouent leur avenir politique en terme de conservation et de consolidation ,mais pour d’autres ,cela nous fera connaissance de leur véritable naissance politique .Ces locales offrent une belle occasion d’affirmation pour certains candidats victimes de manque de considération ou tout simplement sous-estimés ou négligés pour des raisons inconnues !!!

Pour d’autres aussi, malheureux et malchanceux ces élections vont acter leur avenir politique incertain.. Les lois naturelles de la politique vont tantôt pactiser ou tantôt impacter et “pacter” avec l’hibernation ,même si le frigo n’est pas l’endroit idéal pour les provisions politiques ,en attendant d’autres saisons ..d’autres cycles.. pour se recycler ..sans paraître, sans disparaître et un jour réapparaître.. !!!

Monsieur le Ministre Abdou Aziz Tall

Dans une vraie Démocratie ,il faut parfois passer par les lacrymogènes pour apporter l’oxygène aux populations. La paix sociale ne saurait être perturbée par des preneurs d’otages. La loi de la force ne doit jamais se substituer à la Force de la Loi dans une vraie Démocratie !!! Seul L’ETAT a le Monopole de la Force légale.

C’est mieux pour les promoteurs de la 2ême vague de respecter leur confinement dans un Magasin que de laisser la propagation du virus de la violence se faire.. La santé de la stabilité nationale prime sur tout ..Ce pays est régit par des lois et règlements..et non par les desideratas de certains politiques. Devons -nous laisser le pays à la merci de tout perturbateur de l’ordre public? La loi est impersonnelle mais s’exerce sur les personnes. A ce titre je voudrais féliciter vivement toutes les forces de défense et de sécurité qui ont su assurer l’ordre public sans porter atteinte aux droits de libre circulation des personnes et des biens..

La Paix est une denrée de première nécessité !!

“Dans la vie toutes les tempêtes finissent par passer “.En politique toutes les tempêtes finissent par être dépassées. L’Histoire de notre pays nous apprend aussi que ceux qui ont vécu avec les lampes tempêtes savent mieux gérer les tempêtes de la vie, ils savent mieux s’éclairer dans la vie.

Tout ,dans nos modes de vie ,était leçons de vie !!!
De la bougie on apprenait le don de soi le sacrifice pour les autres.
De la bougie on apprenait à vivre de notre sueur..
De la bougie on apprenait qu’à trop s’approcher pour s’éclairer on finit par se brûler .On apprenait l’avantage de l’unité etc etc. Une formidable éducation de base sans laquelle aucune autre éducation n’est vraiment solide.

Ma grand-mère disait pour une bonne cuisine quand la marmite bout, il faut savoir ouvrir partiellement le couvercle. Cela est aussi valable en politique mais comprenne qui pourra !!!
Rares sont les portes qui possèdent une seule clé .Certaines en possèdent deux.. trois …c’est selon. La duplication peut être source de multiplication de chance pour savoir toujours user de sa porte et qu’importe si une clé est perdue !!

Les investitures et leurs fissures

Nombreux sont les militants qui se sentent frustrés. Certains aiment leurs coalitions mais en veulent aux hommes choisis d’autres sont en désaccord avec les têtes de listes..
Certains sont en râles parce que laissés en rade ..Dans certaines coalitions le raz -le- bol est étayé par des arguments en interne mais pas du tout étalé sur la place publique.
Certains regrettent de n’avoir pas été des listes dits parallèles. Par discipline de parti, ils se sont rangés dans le registre officiel de leur parti ou coalition mais au finish que de déceptions que de coups bas.

D’autres ont vite flairé les coups et ont fait dans l’anticipation pour éviter d’être enterrés vivants. Beaucoup de militants sont partagés entre l’amour de leur parti ou coalition et la déception vécue dans leur parti. Certains mandataires sont accusés par leurs coalitions de trahison par collation ou gourmandise politique..
Beaucoup se demandent si le Militantisme véritable a changé de définition sans crier gare ou s’il a été échangé..

Les listes parallèles : parades ou bravades politiques ???

Il existe des duels entre personnes de même troupe et des duels entre personnes de troupes différentes. Il y a l’opposition et la position d’opposition en interne ..parfois plus rude que celle externe. Même en marketing une même société crée des produits pareils avec des emballages différents pour ne pas beaucoup perdre sur le marché. Au lieu d’enrichir l’autre camp ,on change de groupe en restant dans la troupe.

Mieux vaut parfois ,pour une femme qui boude son mari ,changer de chambre plutôt que de quitter la maison en attendant d’autres solutions. Dans la jungle sauvage, il arrive parfois que les lions d’une même famille, par stratégie et souci d’efficacité, chassent en groupe pour en venir à leurs proies.

Les listes parallèles contribuent parfois à une émergence de responsables politiques locales surtout que nous sommes dans une élection où on n’exige pas la moyenne pour gagner. L’essentiel c’est d’être le plus fort parmi les candidats. C’est le “raw gaddou”. C’est une élection ,de récoltes et de cultures à la fois, en vue de mieux faire compter certains dans la cartographie politique du Sénégal de Demain .Ces locales représentent un champ à plusieurs cultures ..

Quand des listes sont parallèles cela signifie parfois qu’elles sont pareilles et proviennent du même appareil politique même si tous les jumeaux ne se ressemblent pas en tout. C’est entre caution officielle et précautions stratégiques!!

Pour la première fois de l’histoire de notre cher pays, les élections municipales et départementales communément appelées élections locales changent d’approche. Si avant l’élection présidentielle était la seule où on disait que c’est le rendez-vous d’un homme avec son peuple ces élections locales deviennent le rendez-vous d’un homme avec son peuple..
Le peuple à l’échelle nationale pour un candidat à l’élection Présidentielle le peuple à l’échelle municipale ou départementale pour un candidat aux élections locales, mais directement ou indirectement la somme des localités fait le Sénégal. Chaque coalition saura faire la bonne lecture pour voir son vrai visage politique en terme de poids électoral avec la reconstitution de tout son corps politique..

Ces élections sont à la fois locales et nationales.

Au delà des personnes et des personnages ces élections ont une lecture nationale. Ces élections locales constituent un bon échantillon du produit appelé “présidentiel”. Si L’élection présidentielle se gagne par la somme des voix de toutes les localités du Sénégal, plus la diaspora. Ces locales constituent sur l’ensemble du territoire national les termes de cette addition !!!

Les questions majeures de cet examen politique sont connues de tous les candidats mais les réponses ne se dévoilent que dans les urnes le grand amour de chaque belle localité ne se montrera qu’après démonstration démographique et démocratique dans les urnes malgré l’ardeur des prétendants !!!

Une élection à plusieurs inconnus..

C’est le lieu de rappeler pourquoi l’Apr ne montre que la tête de son cheval. L’Alliance pour la République est née avec son cheval de bataille au propre comme au figuré .L’aspiration que nous avons d’être toujours en tête fait que nous montrons toujours la tête. Cette tête est signe de victoire mais notre emblème reste et demeure le cheval le cheval au bon galop qui nous a donné le Galon de la magistrature suprême.

Le cheval qui avait mangé le Maïs !!!

Ces élections ressemblent à une véritable course hippique très épique. Une course où les outsiders parfois les tocards sont nécessaires pour créer au mieux la surprise au pire à sécuriser les favoris en évitant un trop plein de focalisation sur le favori. Tout bon bookmaker saura, comment tirer avantage sur la course . Ces élections locales ne sont pas seulement le rendez-vous d’un homme avec son peuple à l’échelle locale car l’appartenance à un groupe ,à une coalition nationale avec des représentants en fait une élection présidentielle dans son contenu sans l’être dans son contenant..
Ces élections locales constituent un formidable détour pour mieux localiser les autres élections en évitant bien des tours !

La somme, des représentations ou élues dans les collectivités territoriales ,donne la présentation des traits qui mènent au portrait du dominant et de la coalition dominante et gagnante donc majoritaire.

La composition des membres victorieux pourrait donner le portrait robot du futur potentiellement fort de l’élection présidentielle.. Je l’appelle ainsi car les voix du Seigneur ne sont pas toujours pénétrables pour tous. Avant c’était de façon extractive avec la raffinerie des conseillers mais maintenant c’est de façon brute ou directe ..Les Maires ne sont plus choisis après élections par les conseillers mais ils sont directement élus . Ils sont affirmés et confirmés dès le départ par le suffrage universel direct local. Pour dire que le mode de scrutin a totalement changé..

Le mode de confectionnement des listes avec la parité obligatoire a changé malheureusement rares sont les coalitions qui ont fait des femmes des têtes de listes. Beaucoup de coalitions par méconnaissance se sont perdues entre liste majoritaire et liste proportionnelle.. ce qui fait que le contentieux d’habitude post-électoral est déjà préélectoral. Les coalitions sont dans leur rôle.. L’administration territoriale, qui a été traitée à tort de tous les noms d’oiseaux en respectant les textes aussi est dans son bon droit . Que chacun respecte le code électoral .

Ces élections représentent un enjeu capital pour le Sénégal et surtout pour la capitale. Chaque élection a une relation avec les autres qui vont suivre. Ces élections de base constituent aussi une sorte de vase communicant avec les autres élections !!! Les élections présidentielles constituent l’intrant le plus déterminant de la vie politique de notre pays. Même l’importance des élections législatives dépendent en grande partie des élections présidentielles. Le processus du calendrier électoral devrait arriver à une logique où à défaut de coupler élections législatives et élections présidentielles qu’après les locales se tiennent les présidentielles ensuite les législatives..

Si par extraordinaire un Président de la République n’obtient pas la majorité présidentielle deux solutions existent..1/la majorité trouvée sur place se transforme en majorité présidentielle, au nom de l’intérêt supérieur de la Nation ,pour terminer son mandat .Et pareille cohabitation est difficilement soutenable des deux côtés pour qui connaît la relation pouvoir et opposition..

2/ sur fond de résistance L’existence peut être écourtée à cause ou grâce à la motion de dissolution..

J’en profite pour saluer la sage décision de son Excellence Macky Sall Président de la République de faire revenir le poste de Premier ministre . Seul le Président dans l’exercice de ses pouvoirs est habilité à adopter le format constitutionnel et institutionnel selon sa lecture du contexte.

En revisitant l’histoire de notre cher pays en 1998 il y a eu des élections législatives et 2ans après en 2000 il y a eu l’alternance
avec l’avènement du Président Abdoulaye Wade nouvellement élu. L’Assemblée nationale existante majoritairement socialiste qui avait 2 ans après 1an a été dissoute de façon anticipée.

Aucun Président ne voudrait dans l’exercice de sa fonction et dans l’exécution de son programme se heurter à une opposition parlementaire majoritaire..!!! Même ceux qui parlent de majorité mécanique savent très bien que le Président de l’exécutif en l’occurrence son Excellence Monsieur le Président de la République n’est véritablement à l’aise pour bien travailler et mener sa vision politique sans blocage que si la majorité est du côté de son camp. L’opposition du débat oiseux n’a pas besoin de grand nombre.

Je demande aux désignés de faire preuve d’humilité et de générosité pour fédérer toutes les forces dans une démarche inclusive car la victoire ou la défaite est d’abord collective avant d’être individuelle. Aux résignés je demande de desserrer les dents et de resserrer les Rangs pour une victoire éclatante de toute la mouvance présidentielle.. mais surtout de Benno Bokk Yakaar.

Chaque élection est une annonce pour l’énoncé des autres. Ces élections locales sont aussi des élections pour mieux se localiser.

ÉLECTIONS DE LOCALISATION !!!

Nous voulons scruter le scrutin dans un climat apaisé. Dans une Démocratie la force se montre par les urnes. Dans la jungle sauvage, la force se montre par les bagarres et la violence. Dieu a fait de nous des êtres humains. Soyons civilisés dans notre civilisation d’espèce d’appartenance. Soyons Humains.. Que les passions ne se muent pas en perversion. Soyons la meilleure version de nous mêmes pour mener à bon port nos ambitions ..sans perte de vie mais pour donner vie et vitalité à notre cher pays le Sénégal.

Chers candidats aux élections qu’elles soient locales législatives ou Présidentielles soyez toujours des solutions aux problèmes des sénégalais et non des problèmes. Soyez des médecins et non des plaies. La PAIX ou la santé de notre stabilité nationale est importante pour tout développement. Sans PAIX aucune famille n’est heureuse. L’absence de Paix est un grand facteur de décroissance économique.

Le 23Janvier 2022 nous souhaitons des élections dans la paix. Que le citoyen puisse librement choisir et que le verdict soit accepté sans vindicte populaire.. Que notre tradition démocratique continue son impression et son expression avec des élections libres et transparentes dans la “paisiblité” sans aucune nuisibilité pour que la Stabilité de notre cher pays ne soit pas vouer aux gémonies ni à l’agonie!!!

Soyons toujours cultivateurs et consommateurs de la PAIX en respectant toutes les lois de la République..

Paix dans nos Cœurs et dans tout notre champ affectif ..

Sénégal Sunugal

* Membre de l’Alliance pour la République

28 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    4:50 - 04/12/2021

    PSG : Le club compte se séparer d’Abdou Diallo cet hiver !

    Whatsapp
    4:28 - 04/12/2021

    Grève : Les transporteurs lèvent le mot d’ordre et exigent le respect des accords (Senego Tv)

    Whatsapp
    1:49 - 04/12/2021

    Ballon d’or, Alfred Gomis : « Les gardiens ne sont presque pas considérés… »

    Whatsapp
    1:00 - 04/12/2021

    Trophée Yachine : Alfred Gomis monte au créneau pour Édouard Mendy !

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp